Croisières et Voyages
CroisiEurope reprend le Silver Discoverer

Actualité

CroisiEurope reprend le Silver Discoverer

Croisières et Voyages

La compagnie française a annoncé hier avoir finalisé l’acquisition du navire d’expédition Silver Discoverer, qui va être renommé La Belle des Océans. Il s’agira de la première unité vraiment maritime de l’armateur alsacien. Essentiellement présent sur les croisières fluviales, CroisiEurope n’exploitait jusqu’ici qu’une unité fluviomaritime, La Belle de l’Adriatique. Mais ce navire de 110 mètres pouvant accueillir 200 passagers, mis en service en 2007, est d’abord un caboteur conçu pour longer les côtes et qui n’est pas adapté à la haute mer. Il est aujourd’hui exploité vers la Croatie, le Monténégro, les îles grecques et l’Albanie.

Avec La Belle des Océans, la compagnie va donc réellement pouvoir se lancer sur le marché des croisières maritimes. Avec un bateau aussi bien conçu pour les navigations en eaux chaudes que dans les zones polaires. CroisiEurope précise que les itinéraires de cette nouvelle unité seront bientôt dévoilés. On ne sait pas non plus si le navire sera immatriculé sous pavillon français ou étranger. 

 

(© CROISIEUROPE)

(© CROISIEUROPE)

 

Construit au Japon et mis en service en 1989 sous le nom d’Oceanic Grace, l’actuel Silver Discoverer, navire de 103 mètres de long et d’une capacité de 128 passagers, est exploité depuis 2014 par la compagnie italienne Silversea Cruises, sa charte d’affrètement s’arrêtant cet été. Ce navire compte une suite de 38 m², huit mini-suites de 26m², quatre autres de 25 m², ainsi que 47 cabines de 17 m². Les espaces publics comprennent deux salons-bars, un restaurant, un grill extérieur sur le pont piscine, ainsi qu’un petit Spa.

Alors que la compagnie travaille également, selon différentes sources, sur des projets de constructions neuves dans le domaine maritime, CroisiEurope aligne aujourd’hui une flotte de 55 bateaux qui, outre La Belle de l’Adriatique, naviguent sur une trentaine de cours d’eau, de l’Europe à l’Asie en passant par l’Inde, l’Amérique latine et l’Afrique. Premier opérateur français sur le marché de la croisière, CroisiEurope compte 1600 collaborateurs et a accueilli l’an dernier un peu plus de 200.000 passagers, sa clientèle étant française à 54%.