Divers
Croissance Bleue : Le CMF se réjouit de la mobilisation gouvernementale

Fil info

Croissance Bleue : Le CMF se réjouit de la mobilisation gouvernementale

Divers

Frédéric Moncany de Saint-Aignan, président du Cluster Maritime Français, se félicite de la mobilisation affichée par le gouvernement en faveur de la Croissance Bleue, qui permettra notamment de répondre aux enjeux environnementaux de la COP 21 :

« Lundi dernier 31 août, Ségolène ROYAL, Ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie, accompagnée d'Alain VIDALIES, Secrétaire d’Etat chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche, et d'Annick GIRARDIN, Secrétaire d’Etat au Développement et à la Francophonie, avait convié les acteurs du monde maritime à une conférence nationale sur la transition écologique de la Mer et de l'Océan pour la croissance bleue et le climat. Au cours de celle-ci, tant les acteurs de l'économie maritime que les représentants de la recherche et des sciences marines ou encore les ONG, ont pu lui faire part de leurs attentes fortes pour la croissance bleue. Pour les acteurs de l'économie maritime que le Cluster Maritime Français représente, la croissance bleue doit se bâtir et grandir sur trois piliers indissociables : le pilier économique, le pilier environnemental et scientifique, et le pilier social. Seul le respect de ces 3 piliers permettra un essor rapide et profond de la croissance bleue, une croissance acceptée par tous, une croissance au service de notre pays, de ses emplois et de sa prospérité durable. Aujourd'hui, Madame la Ministre vient d'inaugurer le Lycée maritime Florence Arthaud de Saint-Malo. Sa présence dans cette enceinte où se formeront des marins de demain, acteurs essentiels de la croissance bleue, est un symbole que le Cluster Maritime Français salue. Ainsi, les séquences maritimes s'enchainent...la COP21 et le rôle majeur que l'Océan joue dans la régulation du climat produisent une accélération et c'est tant mieux! Lors de cette visite, Ségolène ROYAL a annoncé les premières pistes d'actions qu'elle souhaite mener rapidement en faveur de la croissance bleue. Parmi celles-ci, c'est avec satisfaction que nous retrouvons plusieurs propositions que j'ai pu exprimer lors de mon intervention de "grand témoin de l'économie maritime" lundi dernier. Notamment : le soutien aux filières (Aquaculture, EMR, GNL), la mobilisation en faveur du renouvellement de la flotte française (de pêche et de commerce), le lancement d’une action contre le dumping social ou encore la mise en place du nouveau Conseil national de la Mer et des Littoraux, et, last but not least, la mise en place opérationnelle de la planification maritime que tous les acteurs de l'économie maritime appellent de leurs vœux depuis plusieurs années. Certes, toutes ces questions sont complexes, les solutions à trouver difficiles et il y a loin de la "piste d'action" à la "concrétisation" mais gageons que dans les 3 mois qui viennent, entre tous les travaux préparatoires déjà accomplis, le Comité interministériel de la Mer, l'installation du nouveau CNML, la tenue des Assises de l'Economie de la Mer à Marseille où Madame la Ministre a annoncé sa venue, et les rendez-vous de la COP 21, toutes ces mesures, et d'autres sans doute, pourront être enrichies, précisées et mises en œuvre en étroite concertation avec tous les acteurs de la croissance bleue. Le CMF, fidèle à la notion de développement durable qu’il promeut depuis 10 ans, y prendra toute sa part ».

 

 

Cluster Maritime Français (CMF) | Actualité