Croisières et Voyages
Crystal Cruises remet à plat le projet Exclusive

Actualité

Crystal Cruises remet à plat le projet Exclusive

Croisières et Voyages

Après les navires d’expédition du projet Endeavour, c’est au tour du projet de nouveaux paquebots de Crystal Cruises d’être complètement remis à plat. Connu jusque là sous le nom d’Exclusive, ce projet avait été annoncé en juillet 2015. La compagnie américaine, vendue quatre mois plus tôt par le Japonais NYK au groupe Genting Hong Kong, parlait alors construire trois navires de grand luxe de 100.000 GT et seulement 1000 passagers, dont la tête de série devait entrer en service début 2019.

Mais au fil du temps, le projet a été à plusieurs reprises retardé, l’arrivée du premier paquebot étant renvoyée, au mieux, à 2022.

Au final, Crystal Cruises annonce désormais travailler sur un projet alternatif, baptisé Diamond. Alors que Travel Weekly évoque des navires de seulement 60 à 65.000 GT, la compagnie ne souhaite pas pour le moment préciser la jauge visée mais confirme que les navires seront plus petits que ce qui était prévu avec Exclusive. L’idée originale d’installer sur les ponts supérieurs une cinquantaine de grandes résidences est également abandonnée. L’objectif d’une livraison en 2022 par les chantiers allemands MV Werften, eux-aussi détenus par Genting HK, est pour le moment conservé.

C’est la seconde fois, sans compter l’abandon du projet de refonte du liner SS United States, que Crystal Cruises est obligée depuis sa reprise par Genting de revoir ses ambitions à la baisse. Cela a été précédemment le cas pour ses trois navires d’expédition du projet Endeavour. Il s’agissait lorsque le projet a été révélé en mars 2016 de véritables méga-yachts de 183 mètres, 25.000 GT et 100 suites, le premier étant livrable à l’été 2018. Mais le Crystal Endeavour n’a finalement vu sa construction débuter que le 15 janvier dernier chez MV Werften pour une mise en service reportée à 2020. Et le navire final sera nettement moins impressionnant que ce qui était prévu puisque si sa capacité reste inchangée, sa longueur est selon les dernières informations communiquées réduite à 160 mètres pour une jauge limitée à 20.000 GT.

 

Première vue du projet Endeavour, au moment de son annonce en 2016 (© : CRYSTAL CRUISES)

Première vue du projet Endeavour, au moment de son annonce en 2016 (© : CRYSTAL CRUISES)

La version finale du projet Endeavour (© : CRYSTAL CRUISES)

La version finale du projet Endeavour (© : CRYSTAL CRUISES)

Crystal Cruises