Vie Portuaire

Actualité

Damen reprend le chantier Arno Dunkerque

Après l’ex-Sobrena à Brest, c’est au tour d’Arno Dunkerque de tomber dans l’escarcelle du groupe néerlandais Damen Shipyard. L’annonce du rachat du chantier nordiste a été officialisée hier. Selon Damen et le Grand Port Maritime de Dunkerque, l’entreprise poursuivra ses opérations de réparation navale et de refonte, ses effectifs, comprenant 160 personnes, étant maintenus. Cette reprise intervient alors qu’Arno a rencontré cette année des difficultés financières, liées à une conjoncture difficile aggravée par plus de 3 millions d’euros d’impayés de la défunte compagnie SeaFrance. Considérant néanmoins que les possibilités de redressement étaient réelles, le tribunal de commerce de Dunkerque avait décidé, en mars dernier, de ne pas prononcer la cessation de paiement. Mais la situation demeurait précaire et le chantier était depuis des mois à la recherche d’un repreneur. « L’acquisition de notre société par le groupe Damen est considérée comme une étape positive pour l’avenir de notre chantier et de son personnel, élargissant les perspectives du marché de la réparation navale et de la conversion de navires », estime Daniel Dembski et Willy Salamon, dirigeants des Arno, qui ont remercié hier tous les acteurs ayant contribué à l’aboutissement de cette reprise, « en particulier l’encadrement et le personnel, ainsi que les fournisseurs qui ont fourni les efforts nécessaires pour conserver le chantier pleinement opérationnel et en activité tout au long de la période difficile qui vient de s’écouler ».

 

Arno Dunkerque (© HAPPYDAY - JEAN-LOUIS BURNOD)

 

« Une réelle valeur ajoutée »

 

L’arrivée aux commandes d’un grand groupe comme Damen, qui compte 45 chantiers dans le monde et dispose d’une solide assise financière, offre de nouvelles perspectives et permet non seulement de pérenniser l’activité de réparation navale à Dunkerque, mais aussi, c’est l’espoir formulé localement, de la développer. « Nous nous réjouissons qu’un accord ait pu aboutir avec Damen Shipyard Group. Cette société offre un réseau à portée internationale et une expertise reconnue dans le domaine de la réparation navale, ce qui va contribuer à renforcer ces activités dans le port de Dunkerque, tout en lui donnant une couverture mondiale », a déclaré Christine Cabau Woehrel, présidente du directoire de Dunkerque-Port.  Du côté de Damen, on explique que cette reprise, à l’instar de celle de l’ex-Sobrena il y a quelques mois, s’intègre parfaitement dans la stratégie du groupe visant une expansion de son positionnement dans les domaines de la réparation et de la transformation de navires. Et qu’elle constitue un investissement à long terme qui s’imbrique parfaitement dans les activités du groupe. « Arno apporte une réelle valeur ajoutée à Damen car il s’agit d’un chantier moderne qui compte 160 personnes très qualifiées. La proximité d’un solide tissu industriel comptant de nombreux sous-traitants spécialisés constitue également un atout », affirme René Berkvens, président de Damen Shipyards.

Port de Dunkerque