Croisières et Voyages
Dans l'attente de la commande des nouveaux paquebots de TUI Cruises

Actualité

Dans l'attente de la commande des nouveaux paquebots de TUI Cruises

Croisières et Voyages

Ce sera, sans doute, l'une des rares commandes enregistrées en 2008 par les chantiers spécialisés dans la construction de paquebots. Le groupe américain Royal Caribbean et le voyagiste allemand TUI AG doivent, d'ici la fin de l'année, commander deux paquebots pour leur filiale commune, TUI Cruises. Destinée au marché allemand, la nouvelle compagnie doit recevoir ses nouvelles unités en 2011 et 2012. Autant dire qu'entre le temps nécessaire pour les études et le délai de réalisation d'un prototype, le marché devrait logiquement être passé d'ici l'automne. Les futurs paquebots pourraient être des « mega-ships », c'est-à-dire des bateaux d'au moins 70 à 100.000 tonneaux.
Cette commande intéresse évidemment tous les constructeurs, surtout que les navires à livrer au-delà de 2010 ne sont pas légion. Ainsi, alors que 9 paquebots doivent entrer en flotte en 2009 et 15 autres l'année suivante, les chantiers n'ont dans leur carnet de commandes que 7 unités pour 2011 et 3 pour 2012. Aker Yards n'a même, actuellement, aucun navire à livrer après l'Allure of the Seas et le second F3 de NCL, prévus pour entrer en flotte fin 2010.

Les chantiers en ordre de bataille

Le groupe norvégien peut espérer décrocher les nouvelles unités de TUI Cruises, d'autant que Royal Caribbean est l'un de ses plus gros clients (Sa filiale RCCL fait construire ses navires en Finlande). Mais il n'est pas le seul en lice. L'Allemand Meyer Werft semble aussi bien placé, à la fois parcequ'il construit lui aussi des navires pour le groupe Royal (les Celebrity Solstice), mais aussi parce que TUI est un compatriote allemand. Meyer Werft a déjà, toutefois, trois gros paquebots à livrer en 2011 pour Celebrity, AIDACruises et Disney Cruises. Il lui sera donc plus difficile de livrer un quatrième paquebot dans trois ans. De plus, c'est aux chantiers allemands de Papenburg que sont réalisées les nouvelles unités d'AIDACruises, filiale allemande de Costa Croisières (groupe Carnival), dont TUI Cruises doit devenir le grand concurrent.
Reste enfin les chantiers italiens Fincantieri, qui doivent eux-aussi remplir leurs cales après 2010, mais aussi, pourquoi pas, Samsung. Le sud-coréen serait en discussion avec Royal sur un projet. Est-ce celui-ci ? Peu probable, mais sait-on jamais. Seule certitude, le groupe Royal a plusieurs projets pour ses différentes filiales. Ainsi, en début d'année, il était question de commander une nouvelle unité pour Azamara. Le plan de développement de TUI Cruises pourrait, en tous cas, déboucher sur une série assez longue. On évoque quatre à six paquebots au total.

Début des opérations avec le Galaxy, de Celebrity Cruises

En attendant ces nouvelles unités, TUI Cruises débutera ses opérations en mai 2009 avec le Galaxy, transféré depuis la flotte de Celebrity. Livré par Meyer Werft en décembre 1996, le Galaxy est le second d'une classe de trois navires, comprenant également le Century (1995) et le Mercury (1997). Long de 264 mètres pour une jauge de 77.700 tonneaux, le Galaxy dispose de 935 cabines et peut transporter 1870 passagers et 900 membres d'équipage. Le paquebot, qui récemment modernisé, continuera à être opéré chez Celebrity jusqu'en mars 2009. Il croisera en Baltique cet été et dans les Caraïbes l'hiver prochain, puis sera refondu avant d'être versé à TUI Cruises.
Il conviendra également de voir quel sera l'avenir de la branche croisière d'Hapag-Lloyd, filiale de TUI réalisant l'essentiel de son activité dans le conteneur et suscitant actuellement d'importantes convoitises.

Royal Caribbean | Actualité de la compagnie de croisière