Défense
Dans l'ombre des cuisines du Charles de Gaulle

Actualité

Dans l'ombre des cuisines du Charles de Gaulle

Défense

Au cœur du porte-avions, au pont 0, une coursive encombrée de palettes donne accès à d'imposantes chambres froides. A l’intérieur, des milliers de yaourts, jambons, fruits et légumes, pommes de terre et pièces de viandes attendent d’être consommés. Pour nourrir les 1950 marins embarqués sur le Charles de Gaulle, le service restauration et ses 72 personnels doivent fournir 100.000 repas par mois. « Nous consommons quotidiennement 800 kilos de viande, 900 kilos de légumes, une demi tonne de pain et, chaque semaine, 5300 pâtisseries et plus de 3000 viennoiseries », explique le majo

A bord du porte-avions Charles de Gaulle