Disp POPIN non abonne!
Défense

Actualité

Dassault Aviation livre le Rafale M31

Défense

Le 31ème Rafale de l'aéronautique navale française a été livré début décembre par Dassault Aviation. L'arrivée du M31 va permettre de regarnir les effectifs de la marine, qui a perdu accidentellement trois appareils le 24 septembre 2009 et le 28 novembre 2010. Sans compter le dernier avion sorti de chez Dassault, 17 Rafale F3 sont actuellement opérationnels, dont 9 en opération sur le porte-avions Charles de Gaulle. Les 10 premiers appareils de la marine, mis en service au standard F1, ne sont quant à eux plus en ligne. Les M1 à M10, qui nécessitent une profonde remise à niveau, retrouveront les rangs de l'aéronautique navale entre 2014 et 2017, après modernisation.
Sur un total de 60 Rafale Marine prévus, plus de la moitié a donc déjà été livrée.

Transformation de la 11F à partir de l'été 2011

L'année 2011 sera importante puisqu'elle verra à partir de l'été le passage de la flottille 11F du Super Etendard Modernisé (SEM) au Rafale. Cette transformation doit être progressivement opérée sur une période d'un an. Pour mener à bien cette évolution, des pilotes de Rafale provenant de la 12F - seule flottille actuellement équipée de Rafale (depuis 1999) - seront injectées dans la 11F. Dans le même temps, les « futurs-anciens » pilotes de SEM seront eux-aussi « transformés » pour être opérationnels sur le nouvel avion, grâce à un cursus de formation comprenant notamment des séances en simulateur. La marine entreprendra, ensuite, la montée en puissance du Rafale au sein de la 17F. L'objectif est que cette troisième flottille soit prête fin 2015, au moment du retrait programmé des SEM. La transition avec la fin de cet avion d'assaut, en service depuis 1978, s'annonce d'ailleurs délicate compte tenu du faible nombre de Rafale livrés jusqu'ici et des pertes intervenues ces quinze derniers mois.

Aéronavale Marine nationale Dassault Aviation