Défense
Le Falcon 2000 MRA s’installe au Japon en attendant son arrivée en France
ABONNÉS

Actualité

Le Falcon 2000 MRA s’installe au Japon en attendant son arrivée en France

Défense

Alors que le programme Albatros de renouvellement des avions de surveillance maritime de la Marine nationale doit être notifié prochainement, le nouveau Falcon 2000 MRA (Maritime Multi-Role Aircraft) de Dassault Aviation est maintenant opérationnel au Japon. Les garde-côtes nippons, qui opéraient déjà deux triréacteurs Falcon 900 MSA (Maritime surveillance Aircraft) livrés en 1988, sont les premiers clients du nouvel appareil de SURMAR de l’avionneur français. Les quatre premiers ont été commandés à partir de 2015. Produits par l’usine Dassault de Mérignac, dont la tête de série est sortie à l’été 2016, ils ont ensuite, avant de rallier le Japon, rejoint les Etats-Unis pour une seconde phase de travaux. Celle-ci-ci a porté sur l’intégration du système de mission fourni par L3 Communications et celle du Searchmaster de Thales, radar à antenne active optimisé pour la surveillance maritime, notamment la détection de petits mobiles de surface. A l’issue des essais, les quatre premiers appareils ont été livrés en 2019 aux garde-côtes nippons, qui ont entretemps passé commande de deux avions supplémentaires (le sixième l’an dernier).  

 

Avion japonais pendant ses essais après sa sortie de Mérignac (© DASSAULT AVIATION)

Avion japonais pendant ses essais après sa sortie de Mérignac (© DASSAULT AVIATION)

Avion japonais pendant ses essais après sa sortie de Mérignac (© DASSAULT AVIATION)

Avion japonais pendant ses essais après sa sortie de Mérignac (© DASSAULT AVIATION)

Falcon 2000 MSA des garde-côtes japonais (© DASSAULT AVIATION)

Falcon 2000 MSA des garde-côtes japonais (© DASSAULT

Dassault Aviation | Toute l'actualité aéronautique navale Euronaval 2020 - Euronaval-Online