Disp POPIN non abonne!
Défense

Actualité

Dassault livre le premier Rafale doté d’un radar à antenne active

Défense

La Direction générale de l'armement (DGA) a pris livraison hier, à Mérignac, du Rafale C137. Il s’agit du premier avion de ce type équipé en série du radar RBE2 à antenne active, mais aussi du premier appareil de combat européen en service à bénéficier de la technologie AESA (Active Electronically Scanned Array). Celle-ci, rappelle la DGA, « a fait l'objet d'études et de démonstrations antérieures, et traduit l'aboutissement de plus de 10 ans d'efforts de R&D sur les antennes actives ».

Produit par Thales, le RBE2 AESA offre une portée et une capacité de détection significativement accrues. Compatible avec la détection de cibles à signature réduite, ce radar permettra la pleine utilisation de nouveaux armements, comme le missile air-air à longue portée Meteor, développé par MBDA. Le RBE2 présente, notamment, des formes d’ondes plus agiles, capables de générer des images à ouverture de synthèse (SAR) de grande résolution et d’augmenter la résistance du radar au brouillage.

 

 Le radar RBE2 AESA sur le Rafale  (© THALES - ERIC RAZ)

Le radar RBE2 AESA sur le Rafale  (© THALES - ERIC RAZ)

 

Le développement de ce radar a été décidé dans le cadre d'un programme d'amélioration des capteurs du Rafale, qui comprend également un détecteur de départ missile amélioré et une Optronique secteur frontal de nouvelle génération (qui équipent aussi le C137).

A ce jour, 180 avions de série ont été commandés à Dassault Aviation par la DGA et 111 appareils livrés dans trois versions : 36 monoplaces embarqués (Rafale M) pour la Marine nationale, qui les met en œuvre sur le porte-avions Charles de Gaulle, ainsi que 38 biplaces (Rafale B) et 37 monoplaces (Rafale C) pour l'armée de l'Air.

Destiné à l’armée de l’Air, le C137, après sa sortie de l’usine Dassault de Mérignac, rejoindra dans les prochains jours la base aérienne de Mont-de-Marsan.

Aéronavale Dassault Aviation Thales