Défense
Dauphin Pedro : Le Saint-Bernard des pilotes

Actualité

Dauphin Pedro : Le Saint-Bernard des pilotes

Défense

Ce n’est pas la composante la plus visible du groupe aérien embarqué, quoiqu’omniprésente à bien y regarder, mais c’est un élément indispensable des manœuvres aériennes du Charles de Gaulle. Depuis la mise en service du bâtiment, les hélicoptères de la flottille 35F font systématiquement partie du GAé. Ils participent notamment à la sécurité des opérations d’appontage et de catapultage. Dès que des Rafale ou Hawkeye partent du Charles de Gaulle où y reviennent, l’une des machines de la 35F est en l’air, évoluant non loin du navire, sur son côté bâbord, celui de la piste oblique. L’hélicoptère est prêt à intervenir pour récupérer en mer des pilotes en cas de crash ou d’éjection.

Ces appareils sont appelés « Pedro ». L’origine de ce nom daterait de la guerre de Corée, au début des années 50 et devrait son nom à un pilote d’hélicoptère américain, le premier à réaliser une mission de sauvetage au profit d’un avion embarqué.

 

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française