Construction Navale
D'autres paquebots en vue pour Aker Yards ?

Actualité

D'autres paquebots en vue pour Aker Yards ?

Construction Navale

Suite à la découpe de la première tôle du C33, à Saint-Nazaire, Norwegian Cruise Line reste très confuse quant à son plan de développement. Après avoir affirmé lundi qu'après les deux géants du projet F3, il n'y avait « rien au-delà », Andy Suart, vice-président de la compagnie, a indiqué à la presse américaine que le désir de NCL était « de prolonger la commande par une option, une fois les deux premiers navires livrés ». Si l'option sur un troisième paquebot (livrable en 2011), prévue dans le contrat initial, n'a pas été confirmée, le groupe américain semble bel et bien avoir d'autres projets de construction neuve. Rapporté par le site du Seatrade, certains propos de Jacques Hardelay semblent aller dans ce sens. Espérant qu'une décision sur une nouvelle option serait prise « très rapidement », le directeur général d'Aker Yards France aurait également ajouté que le chantier « serait heureux de livrer (un navire) en 2012 ». Un voire deux autres paquebots seraient-ils dans les tuyaux ? S'agit-il de sisterships des F3 ou de navires plus gros ? Rien ne filtre pour le moment.

Assainir les comptes de la compagnie

Après une première commande de 1.47 milliard d'euros pour les C33 et D33, un nouvel investissement de Norwegian Cruise Line ne serait sans doute pas sans conséquences quant à son organisation. Filiale à 100% du groupe malaisien Star Cruises jusqu'à l'été, NCL a accumulé les mauvais résultats financiers ces dernières années, essentiellement à cause de sa filiale américaine. Rien qu'au premier trimestre 2007, les pertes s'élevaient à 60 millions de dollars. Lorsqu'il a repris la moitié du capital de la compagnie, en août, le fond d'investissement américain Apollo Management a conditionné le maintien de NCL America à un redressement des comptes. La filiale, qui s'est déjà vue amputée de l'un de ses trois navires (Le Pride of Hawai'i sera transféré dans la flotte NCL en 2008), risquerait de ne pas survivre à un nouveau plan de construction neuve nécessitant d'importantes ressources. Dans ces conditions, le pacte d'actionnaires prévoit que Star Cruises et NCL récupèrent, chacun, l'un des deux navires de NCL America, les Pride of America et Pride of Aloha. La flotte de Norwegian Cruise Line serait alors amputée d'un paquebot, ne lui laissant que 11 navires en service à partir de 2008. Or, face à la montée en puissance de concurrents, comme MSC Cruises, la compagnie devra vraisemblablement investir pour conserver sa place de Numéro 3 mondial du secteur, derrière Carnival et RCCL.

Chantiers de l'Atlantique | Toute l'actualité des chantiers de Saint-Nazaire