Défense
DCI met en service un centre hyperbare au Koweït

Actualité

DCI met en service un centre hyperbare au Koweït

Défense

Dans le prolongement de la formation des plongeurs koweïtiens, assurée par Navfco, la branche Desco de DCI a mis en service un centre de médecine hyperbare au sein de l'hôpital militaire de Koweït City. Outre le caisson hyperbare fourni par la société française Techplus, le projet comprend également la construction des infrastructures accueillant le centre ainsi qu'une assistance technique médicale. La technologie hyperbare est principalement utilisée dans le traitement des accidents de décompression survenant lors de plongées sous-marines. Elle peut également être utilisée dans les services d'urgence et de réanimation pour le traitement des intoxications au monoxyde de carbone ou des tissus nécrosés. « Le projet, réalisé au profit du Ministère de la défense du Koweït, illustre la capacité de DCI-Desco à fournir des solutions clé en main alliant prestations de conseil, de formation, d'assistance, de fourniture d'équipements et de services de maintenance associés », se félicite la société française. Spécialiste du transfert de savoir-faire de la Direction Générale de l'Armement (DGA) en management de programmes complexes, DCI-Desco intervient auprès de clients institutionnels comme opérateur de solutions globales, en partenariat avec les industriels français du secteur. « La reconnaissance par le ministère de la défense koweïtien de la valeur ajoutée de DCI sur ce projet innovant confirme notre capacité à mener à bien les programmes les plus complexes. », estime Philippe Juliot, directeur général de DCI-Desco.