Défense

Actualité

DCI va mener une étude de sécurité maritime dans le golfe de Guinée

Défense

DCI-Navfco et Civipol ont été sélectionnés dans le cadre de l'Instrument de Stabilité, outil de financement européen des projets visant à lutter contre les nouvelles menaces régionales et transrégionales, afin de mener une étude complète dans le domaine de la sécurité maritime dans le golfe de Guinée. Une équipe d'experts va, au cours d'entretiens avec les principaux acteurs locaux, évaluer les besoins et les moyens nécessaires pour lutter contre les trafics illicites et la piraterie. Cette étude a vocation à s'étendre à plus de cinq pays autour du golfe de Guinée. « DCI est fière de travailler aux cotés de l'Union européenne sur cette étude. Ce projet permet à DCI de démontrer une fois de plus son expertise dans le domaine de la sûreté maritime », estime l'amiral François Dupont, directeur général de DCI-Navfco. La société française, détenue par le ministère de la Défense et des industriels nationaux, se dit d'ailleurs prête, dans un futur proche, à élargir son champ d'action au profit de l'Union Européenne.
Pour mémoire, le golfe de Guinée est, avec la région du golfe Persique et celle du golfe du Mexique, l'une des trois grandes zones pétrolifères du monde. De nombreuses attaques sont notamment menées contre les activités offshores au large du détroit du Niger. C'est notamment dans cette zone que trois marins français du remorqueur Bourbon Alexandre ont été enlevés fin septembre.

Piraterie dans le monde | Actualité du brigandage maritime