Divers
DCN annonce une augmentation de 15% de son chiffre d'affaire

Actualité

DCN annonce une augmentation de 15% de son chiffre d'affaire

Divers

Le leader européen du naval militaire réalise un très bon résultat au premier semestre. Le chiffre d'affaire est en progression de 15% par rapport à la même période en 2004. Le CA consolidé du groupe s'est établi à près d'un milliard et demi d'euros. A noter une forte progression de la part de l'international qui atteint 43% du chiffre d'affaire contre 29% l'année dernière. Ce résultat est notamment obtenu grâce au programme des frégates pour Singapour et du Scorpène chilien.
L'activité "Navires armés" représente 1 milliard d'euros. Outre les programmes à l'export, elle a bénéficié de la poursuite des travaux sur les BPC, de la mise à l'eau du Forbin et des travaux sur le quatrième SNLE-NG.
Le chiffre d’affaires de l’activité "Services et Équipements" s’établit à 488 millions d'euros, en ligne avec les prévisions. Le "Maintien en Condition Opérationnelle" (MCO) a tiré parti des opérations d’IPER sur le SNA Améthyste à Toulon. Par ailleurs, l’enceinte de confinement du réacteur d’essais des futurs sous-marins nucléaires (programme Barracuda) a été livrée au CEA par DCN Indret.
A noter également que 608 millions d'euros de prises de commandes ont été enregistrées au premier semestre 2005 (contrat complémentaire pour le SNLE Terrible, contrat global de MCO pour les frégates type F70 et les torpilles de la Marine Nationale). Le carnet de commande du groupe est ainsi porté à 5,2 milliards.
Malgré ces chiffres, qui sont plus jugés comme "résultats comptables que véritables résultats" par la CFDT, en raison des effets de changement de la méthode comptable fin 2004, le syndicat appelle le gouvernement à notifier de toute urgence les premières commandes de FREEM et à accélérer le programme Barracuda pour assurer la pérénité de DCN. La commande des 8 premières frégates multimissions (sur un total prévu de 17 à 19 unités) est attendu en septembre. Ce programme doit assurer l'essentiel du plan de charge de Lorient, Ruelle, Indret et Toulon-Morillon à compter de 2006.

Naval Group | Actualité industrie navale de défense