Défense
DCN, la marine et le plan Cap 2015

Reportage

DCN, la marine et le plan Cap 2015

Réduction des coûts, amélioration de la disponibilité des bâtiments. Il y a quelques mois, la marine a lancé un nouveau plan jetant les bases de ses relations avec ses prestataires industriels.
Défense

Ces dernières années, le problème de la disponibilité des bâtiments est devenu crucial pour la marine, d’autant que le nombre d’unités en service n’a cessé de décroître (144 en 1987, 105 en 2003). Il y a cinq ans, la situation était devenue purement et simplement catastrophique, seule la moitié des navires étant opérationnelle en permanence. Depuis, la barre a bien été redressée, pour atteindre un taux de disponibilité de 70% en 2005. Sous la houlette de l’Etat Major de la Marine, le Service de Soutien de la Flotte (SSF), créé en 2000, souhaite toutefois aller plus loin. Il s’agit d’améliorer encore ce taux, et d’accentuer la réduction des coûts de maintenance avec les industriels chargés de l’entretien. Le marché est colossal, puisqu'estimé à 800 millions d’euros par an. Une nouvelle stratégie de contractualisation, baptisée « Cap 2005 », a été présentée il y a quelques mois. Elle est adoptée pour toutes

Naval Group | Actualité industrie navale de défense