Défense
DCN : Le rapprochement avec Thales probablement reporté à septembre

Actualité

DCN : Le rapprochement avec Thales probablement reporté à septembre

Défense

Prévu initialement à la fin du premier semestre 2006, le rapprochement du leader français de la navale militaire et de l’électronicien aurait pris du retard. L'alliance des deux groupes ne pourrait être effective que cet été ou, plus vraisemblablement, au mois de septembre, a-t-on appris de source industrielle. Le contretemps serait imputable aux élections des représentants du personnel, qui se sont déroulées le 18 mai dans les neuf sites de DCN : « maintenant que les élections ont eu lieu, le processus d’information va reprendre ». Inquiets de l’entrée de Thales dans leur société, les syndicats des anciens arsenaux ont obtenu la création d’une commission « ad hoc », afin d’obtenir plus d’informations, notamment dans le partage des futures responsabilités au sein de l’entreprise élargie.

Annoncé le 15 décembre dernier par Michèle Alliot-Marie et Thierry Breton, ministres de la Défense et de l’Economie, cette opération verra le rachat, par DCN, des actifs navals de Thales pour 550 millions d’euros. Dans le même temps, Thales, qui conservera ses activités d’équipementier, accèdera à 25% du capital des anciens arsenaux, moyennant 700 millions d'euros payables à l'Etat (dont les 550 millions provenant de DCN). Après la conclusion de l'accord, DCN comptera 13300 salariés et pèsera près de 3 milliards d’euros, confortant sa place de première entreprise européenne du secteur.

Naval Group (ex-DCNS)