Défense
DCN remporte un contrat d'entretien pour les sous-marins nucléaires

Actualité

DCN remporte un contrat d'entretien pour les sous-marins nucléaires

Défense

406 millions d’euros. C’est le montant du contrat de maintien en condition opérationnelle (MCO) global décroché par DCN. Ce marché de quatre ans porte sur la flottille des 6 sous-marins nucléaires d’attaque (SNA) de la Marine nationale, basés à Toulon. Le contrat couvre, outre les travaux de maintenance lourde et les arrêts techniques intermédiaires, l’entretien courant, la logistique associée, l’ingénierie et les infrastructures nécessaires au MCO. Suivant les nouvelles modalités qui régissent les relations entre l’industriel et son client, ce contrat est marqué par toute une série d'engagements. L’offre acceptée pour les SNA, comprend une rémunération à la journée de disponibilité. Elle reprend un principe mis en place en 2003 pour l’entretien courant des SNA, mesures qui ont permis d’améliorer de façon significative le nombre de jours à la mer. DCN garantit à la marine que chaque sous-marin présentera une capacité opérationnelle forte. Selon l’entreprise : « Ce succès illustre la qualité des services fournis par DCN à la Marine nationale et apporte la visibilité de l’activité afférente à DCN Services Toulon jusqu’en 2009. Il démontre également le savoir-faire de DCN dans ce domaine et sa capacité à proposer des solutions innovantes et une politique de maintenance plus flexible ». D’autres contrats de MCO ont déjà été signés avec le Service de Soutien de la Flotte (SSF), pour les sous-marins nucléaires lanceurs d’engins (SNLE), les torpilles et les navires fortement armés de Brest et Toulon.

Voir la fiche technique des sous-marins de la classe Rubis

Naval Group (ex-DCNS)