Disp POPIN non abonne!
Défense
DCNS adapte son OPV Gowind pour la guerre des mines

Actualité

DCNS adapte son OPV Gowind pour la guerre des mines

Défense

Le groupe naval français ajoute une corde à l’arc de son nouveau patrouilleur hauturier du type Gowind. Sur le modèle de L’Adroit, en service au sein de la Marine nationale depuis mars 2012, DCNS a développé une plateforme dédiée à la guerre des mines. Dans cette configuration, la partie arrière du bâtiment, qui accueille dans la version de base un système de mise à l’eau d’embarcation,  voit se substituer à la double rampe un dispositif de lancement et de récupération de drone anti-mine, comme le Seakeeper, développé par DCNS. Mais le bâtiment peut aussi être adapté à la mise en œuvre d’autres matériels, comme des drones de surface (Unmanned Surface Vehicle) déployant des engins sous-marins de type (Unmanned Underwater Véhicle). Dans tous les cas, l’objectif est de permettre au bateau-mère de demeurer loin de la menace, en laissant ses engins sans pilote évoluer  dans la zone de danger pour détecter, identifier et neutraliser les mines.

Côté matériel, en dehors des drones et des outils de levage associés, les équipements nécessaires à la mise en œuvre des moyens de guerre des mines sont installés dans l’espace servant, sur L’Adroit, d’abri hélicoptère. La plateforme est néanmoins conservée.

 

Le drone Seakeeper (© DCNS)

Le drone Seakeeper (© DCNS)

Naval Group (ex-DCNS)