Défense
DCNS améliore ses résultats au premier semestre

Fil info

DCNS améliore ses résultats au premier semestre

Défense

Le conseil d’administration de DCNS s’est réuni le 20 juillet 2016 pour examiner les comptes du 1er semestre 2016 clos le 30 juin.

Commentant ces résultats, Hervé Guillou, Président Directeur Général du Groupe, a notamment déclaré : « Les résultats du 1er semestre sont en ligne avec les perspectives annoncées en début d’année pour l’ensemble de l’exercice. Ils montrent que nous avançons dans la bonne direction, notamment en ce qui concerne la maîtrise de nos programmes. DCNS et ses équipes sont fiers d’avoir été sélectionnés par l’Australie pour le programme de sous-marins SEA 1000, dont les effets économiques se concrétiseront progressivement à travers les contrats successifs à négocier ».

 

Prises de commandes

Les prises de commandes réalisées au cours du 1er semestre 2016 s’élèvent à 1 263 M €. Elles portent le carnet de commandes à fin juin 2016 à 12 Mds €, soit près de quatre années de chiffre d’affaires. Elles confirment le rétablissement progressif du taux de marge moyen du carnet de commandes déjà constaté à fin 2015, condition essentielle de la rentabilité pérenne de nos opérations, gage de solidité de l’entreprise.

Les principales commandes enregistrées en France ou à l’international sur la période écoulée concernent tous les secteurs de l’entreprise qu’il s’agisse des programmes de construction neuve, des services ou des équipements. Les principales notifications concernent le BPC Egypte, les corvettes pour la Malaisie, l’entretien du porte-avions Charles de Gaulle, le programme d’adaptation des missiles M 51 aux sous-marins nucléaires lanceurs d’engins (SNLE) et les programmes de sous-marin nucléaire d’attaque (SNA).

Chiffre d’affaires, EBITA et résultat net

Le chiffre d’affaires consolidé s’établit à 1 441 M€, soit sensiblement le même niveau que celui du 1er semestre 2015. Il est porté par les grands programmes nationaux, principalement FREMM et Barracuda, par l’international avec le Brésil, l’Inde et l’Egypte ainsi que par les Services avec notamment les programmes d’entretiens SNA, SNLE et porte-avions Charles de Gaulle.

L’EBITA s’élève à 40,1 M€ au 1er semestre 2016. La rentabilité opérationnelle du chiffre d’affaires a été améliorée d’un semestre sur l’autre, passant de 1,4% au 1er semestre 2015 à 2,8% sur la même période de 2016.

Cette bonne dynamique montre que les actions engagées dans le cadre du Plan de progrès et de l’Accord global de performance donnent leurs premiers résultats et contribuent à l’amélioration de notre compétitivité et de notre rentabilité.

Le résultat net consolidé du 1er semestre 2016 s’établit à 44,6 M€.

Perspectives

Sur l’ensemble de l’exercice 2016, DCNS confirme les perspectives annoncées en début d’année : légère croissance du chiffre d’affaires, poursuite de l’amélioration du résultat et de la rentabilité opérationnels. Le résultat net devrait être en progression de l’ordre de 10 à 15 % par rapport à 2015.

Communiqué de DCNS, 27/07/16

 

Naval Group | Actualité industrie navale de défense