Défense
DCNS : Baisse de charge en vue pour le MCO à Brest et Toulon

Actualité

DCNS : Baisse de charge en vue pour le MCO à Brest et Toulon

Défense

Le maintien en condition opérationnelle des frégates et sous-marins de la Marine nationale va connaitre, à partir de la fin de la décennie, une importante baisse de charge. Selon les estimations de DCNS, cette activité enregistrera à partir de 2018/2019 une chute de 25 à 30% sur les sites de Brest et Toulon, où les effectifs industriels du groupe naval dédiés au MCO sont respectivement de 1700 et 1300 collaborateurs. DCNS, qui a anticipé cette décrue, ne procèdera à aucun plan de licenciement. Pour gérer ce phénomène, l’industriel français mise sur les nouveaux besoins liés aux ventes export et se réorganise en France, tout en faisant évoluer les compétences de ses équipes pour gérer l’arrivée des bâtiments de nouvelle génération. 

Fin de la refonte des SNLE et dernières IPER des Rubis

La chute du plan de charge est liée au passage

Naval Group | Actualité industrie navale de défense