Défense
DCNS : Bernard Planchais comme dauphin désigné

Actualité

DCNS : Bernard Planchais comme dauphin désigné

Défense

Il n'aura pas échappé à ceux qui connaissent bien l'ex-Direction des Constructions Navales que les résultats 2007 ont été essentiellement présentés, jeudi dernier, par Bernard Planchais. Pour la première fois, le président de DCNS, Jean-Marie Poimboeuf, a laissé la main à son numéro 2, une manière sans doute de préparer l'opinion à son prochain départ. Né le 16 janvier 1944 dans les Ardennes, « JMP » sera, en effet, atteint par la limite d'âge en janvier 2009 et devra donc confier la barre du leader européen de la navale militaire à un successeur. Pressenti depuis longtemps pour prendre la suite de l'actuel PDG, Bernard Planchais a été nommé l'an dernier directeur général délégué suite au rapprochement de DCN et de Thales. Ce polytechnicien de 51 ans a débuté sa carrière à DCN en 1980, à Nantes-Indret, comme responsable d'études de métallurgie dans le domaine des chaufferies nucléaires. En 1988, il rallie Lorient où il sera responsable de la maîtrise d'oeuvre industrielle du programme des frégates La Fayette et des dérivés vendus à l'export. C'est là que se noueront ses relations avec Jean-Marie Poimboeuf, patron de l'établissement morbihannais de 1992 à 1996. Tous deux rejoignent ensuite le siège parisien. Bernard Planchais devient directeur Finances gestion.

Artisan du changement de statut puis de Convergence

Dans ce cadre, il pilote la mise en place d'un système de gestion d'entreprise et l'élaboration du bilan comptable de DCN, préalable au changement de statut de l'ancienne administration. Avec Jean-Marie Poimboeuf, il sera d'ailleurs l'un des principaux artisans de la transformation de DCN en société anonyme (2003) puis du rapprochement avec Thales. DCN transformée en société détenue à 100% par l'Etat, de 2003 à 2005, Bernard Planchais part à Toulon, établissement « sinistré » suite aux « affaires » ayant éclaté en 1997. Réorganisant le site, il met en place avec la Marine nationale des contrats de maintenance permettant d'augmenter le taux de disponibilité de la flotte de plus de 15% en trois ans. Il pilote la mise en place du pôle de compétitivité Mer en PACA, qui est labellisé par le gouvernement « pôle à vocation mondiale » en 2005. Mais l'appel des sirènes parisiennes se fait déjà sentir. Après une longue gestation, le rapprochement avec Thales semble possible. Bernard Planchais retrouve à Paris Jean-Marie Poimboeuf, nommé directeur de DCN en 2000 puis PDG en 2003. A la suite de la signature de la déclaration d'intention entre l'État et les industriels, fin 2005, il devient directeur du projet Convergence, opération finalisée après de longues et fastidieuses tractations en mars 2007.

Naval Group | Actualité industrie navale de défense