Défense
DCNS : Chou blanc à l'export et diversification à l'horizon

Actualité

DCNS : Chou blanc à l'export et diversification à l'horizon

Défense

Pour le leader européen de l'industrie navale militaire, 2007 ne restera pas dans les annales en matière de contrats à l'export. Seule la vente à la Thaïlande de systèmes de manutention d'hélicoptères Samahe, développés par l'établissement de Ruelle, sauve l'honneur. Pour le reste, DCNS est allé, en matière de prises de commandes, de retards en échecs à l'international, bien loin de l'objectif initialement fixé : Décrocher au moins deux contrats majeurs à l'export. Côté sous-marins, après la tentative avortée du Marlin, perçu par les clients comme un « Scorpène au rabais », l'industriel est revenu au produit franco-espagnol dans ses discussions avec le Pakistan. Face aux troubles politiques qui ont secoué le pays ces derniers mois, Islamabad a, toutefois, reporté la commande de trois nouveaux bâtiments. Les Allemands, très bien placés avec le U214, ont par ailleurs profité des dissensions entre DCNS et Navantia, à propos du Scorpène, pour revenir dans la course et, visiblement, prendre un certain ascendant.
Côté navire de surface, la situation ne fut guère meilleure malgré une certaine gesticulation médiatique.

Des lettres

Naval Group | Actualité industrie navale de défense