Défense
DCNS : Départ imminent pour Jean-Marie Poimboeuf ?

Actualité

DCNS : Départ imminent pour Jean-Marie Poimboeuf ?

Défense

Le patron de DCNS pourrait laisser la barre du groupe naval de Défense avant la fin de l'année, indiquent plusieurs sources. Le départ de Jean-Marie Poimboeuf pourrait, ainsi, être annoncé aux personnels le mois prochaine. Réalité ou nouvelle rumeur? Difficile de faire la part des choses en pleine "bataille" de succession. Car, quoiqu'il arrive, Jean-Marie Poimboeuf ne sera plus aux manettes dans trois mois. Atteint par la limite d'âge en janvier prochain (65 ans), le dirigeant aura marqué l'histoire des anciens arsenaux. Artisan du changement de statut, en 2003, puis de l'ouverture du capital de l'entreprise quatre ans plus tard, Jean-Marie Poimboeuf est parvenu à redresser une industrie devenue moribonde au début des années 2000. Parvenant à sortir l'ex-Direction des Constructions Navales (DCN) du carcan de l'administration, l'homme s'est inlassablement battu pour moderniser l'entreprise et en faire un groupe compétitif et ouvert sur l'international. Dans le même temps, Jean-Marie Poimboeuf n'a pas ménagé sa peine auprès de l'Etat pour garantir à sa société un plan de charge honorable. Ses dernières batailles auront porté sur les étalements des programmes FREMM et Barracuda (frégates et sous-marins) dont un retard trop important (consécutif aux difficultés budgétaires du pays) placerait DCNS dans une situation très délicate.
Pour assurer sa succession à la tête du leader européen de la navale militaire, plusieurs noms sont évoqués. Patrick Boissier, ex-président d'Alstom Marine (Chantiers de l'Atlantique) et Jean-Georges Malcor, directeur général de Thales, étaient semble-t-il, ces dernières semaines, très bien placés. Les noms d'Hervé Guillou (EADS) et Bernard Planchais, directeur général délégué de DCNS et bras droit de Jean-Marie Poimboeuf, circulent également.
La décision sera prise en Conseil d'administration mais, bien évidemment, le choix sera opéré en coulisses par les deux actionnaires du groupe : L'Etat, qui possède 75% du capital de DCNS, et Thales qui détient les 25% restants.
DCNS emploie en France quelques 13.000 salariés.
____________________________________________

Jean-Marie Poimboeuf en quelques dates :

- Né le 16 janvier 1944 à Amagne (Ardennes), Jean-Marie Poimboeuf est ancien élève de l'Ecole Polytechnique.

- A Toulon, de 1971 à 1979, il pilote d'abord la mise en place d'une gestion automatisée des rechanges aéronautiques et électroniques puis le développement de nouvelles méthodes de maintenance pour les avions de l'aéronautique navale.

- De 1979 à 1984, il dirige l'atelier aéronautique de Cuers Pierrefeu, chargé de la maintenance industrielle des avions de l'aéronautique navale.

- De 1984 à 1990, il assure à Paris la fonction commerciale de DCN.

- En 1990, il est chargé de mission auprès du directeur de DCN pour l'étude d'une nouvelle organisation, visant à séparer les fonctions étatiques et industrielles de cette direction.

- De 1992 à 1996, il dirige l'établissement DCN de Lorient, chargé de développer et construire des navires militaires pour la Marine nationale et l'exportation.

- De 1996 à 1998, il est responsable du service de la production industrielle de DCN qui assure le pilotage des établissements de production.

- De mars 1998 à janvier 2000, il est directeur des centres d'expertise et d'essais au sein de la délégation générale pour l'armement (DGA).

- En janvier 2000, il est nommé directeur de DCN.

- En 2003, il devient Président-directeur Général de DCN

Jean-Marie Poimboeuf est officier de la Légion d'Honneur et commandeur dans l'Ordre National du Mérite. Il est marié et père de 3 enfants.

Naval Group (ex-DCNS)