Disp POPIN non abonne!
Défense

Actualité

DCNS dévoile la version colombienne de la Gowind 2500

Défense

Le groupe naval français, qui a inauguré le 8 mars un bureau à Bogota, est en compétition dans le cadre du plan de renouvellement de la marine colombienne. Celle-ci souhaite notamment se doter de quatre nouvelles frégates afin de remplacer, au cours de la prochaine décennie, les unités de la classe Almirante Padilla, mis en service en 1983 et 1984.

DCNS, qui a assuré la maintenance et la rénovation de ces bâtiments de 95 mètres et 2000 tonnes en charge entre 2009 et 2013, propose notamment à la Colombie sa nouvelle corvette lance-missiles du type Gowind 2500.

Dans cette perspective, un modèle répondant aux besoins colombiens a été dévoilé. Il est notamment équipé de 8 missiles antinavire, 8 cellules de lancement vertical pour missiles surface-air, un canon de 76mm Strales avec conduite de tir intégrée, ainsi qu’un canon de 35mm Oerlikon Millennium sur le toit du hangar, capable d’accueillir un hélicoptère de 10 tonnes.

Pour mémoire, DCNS a déjà vendu quatre unités de la famille Gowind à l’Egypte et six autres à la Malaisie.

En dehors de cette corvette, le groupe français présentera également au salon Colombianmar, qui se déroulera du 15 au 17 mars à Carthagène, sa nouvelle frégate de 4000 tonnes Belh@rra, ainsi que la famille des sous-marins du type Scorpene, choisis par le Chili, la Malaisie, l’Inde et le Brésil.

Naval Group (ex-DCNS)