Défense
DCNS équipe le SNA Perle d'un nouveau célérimètre

Actualité

DCNS équipe le SNA Perle d'un nouveau célérimètre

Défense

Cette année, DCNS a expérimenté sur le sous-marin nucléaire d'attaque Perle, de la Marine nationale, un nouveau célérimètre. Numérisé, le QUUX 2X présente, selon le groupe naval, des performances bien supérieures à celles de son aîné, le QUUX 1E, datant des années 70. « Sa souplesse d'utilisation, sa précision de mesure et ses possibilités d'adaptation n'ont qu'un lointain rapport avec son prédécesseur. Grâce à une Interface Homme Machine (IHM) à micro-PC des améliorations futures peuvent être envisagées ce qui permettrait de doter l'appareil d'autres fonctions opérationnelles », explique DCNS.
Permettant d'acquérir les paramètres de célérité, de température et de pression de l'eau autour du sous-marin pendant sa plongée, le célérimètre est indispensable au bon fonctionnement des sonars et à la détermination des variations brusques de vitesse du son dans l'eau. Grâce aux données recueillies, les SNA peuvent se dissimuler dans les profondeurs en utilisant les effets « réfléchissants » des couches d'eau, comme les phénomènes de mirages lumineux.
Les premiers essais en mer du QUUX 2X sont intervenus à Saint-Tropez en mai 2009. Menés à partir de la vedette Héracléa, de DCNS, ils se sont révélés concluants, ce qui a permis d'installer le nouveau célérimètre sur la Perle en mars 2010. A l'issue de cette expérimentation, DCNS espère que la marine française passera commande de cet équipement pour ses sous-marins nucléaires.

Naval Group (ex-DCNS) Marine nationale