Défense
DCNS et Piriou confirment leur alliance sur les bâtiments dédiés à l’AEM

Actualité

DCNS et Piriou confirment leur alliance sur les bâtiments dédiés à l’AEM

Défense

Les deux groupes français ont confirmé hier avoir engagé des négociations exclusives en vue de créer une société commune. Cette filiale sera positionnée sur le segment des bâtiments construits aux normes civiles destinés à l’Action de l’Etat en Mer (marines, garde-côtes, polices, gendarmeries, douanes…) La future société proposera des navires allant jusqu’à 95 mètres de long, intégrant la nouvelle gamme de patrouilleurs de Piriou (de 25 à 80 mètres) ainsi que les unités de la famille Gowind OPV de DCNS (jusqu’à 95 mètres). En alliant leurs forces, DCNS et Piriou entendent créer un leader mondial des navires aux standards civils destinés à l’AEM. « La création de cette Joint Venture permettrait d’élargir le marché accessible de DCNS. En outre, les clients qui acquerraient des navires aux standards civils destinés à l’Action de l’Etat en Mer pourraient ensuite commander auprès de DCNS des navires plus fortement armés (corvettes, frégates…). Ce projet constitue donc une double opportunité de croissance pour notre groupe », a indiqué hier Bernard Planchais, directeur général délégué de DCNS, qui voit donc dans cette opération l’opportunité d’accroître son activité, en s’appuyant sur un partenaire spécialisé dans la construction de navires civils et disposant de plusieurs chantiers à l’étranger, en Afrique et en Asie.

 

 

Piriou, de son côté, entend profiter de la force de frappe commerciale de DCNS pour se diversifier son activité sur le segment des bateaux gris. « Pour accéder aux marchés des navires relevant de l’Action de l’Etat en Mer, qui sont à la convergence des univers civils et militaires, seul un partenariat avec un leader mondial du naval de défense comme DCNS aurait du sens pour nous. Ce serait pour nous un mouvement stratégique majeur où notre profond ancrage français associé à notre expérience de l’international et notre réactivité seraient une véritable valeur ajoutée pour la société commune qui bénéficierait bien sûr de l’expérience et la présence commerciale mondiale de DCNS dans les marchés de Défense », explique Pascal Piriou.

Le projet de création d’une société commune a été présenté hier matin aux Comités centraux d’entreprise des deux groupes, dont l’objectif est que cette JV soit opérationnelle en 2013. DCNS et Piriou comptent en effet s’appuyer sur cette structure pour conquérir différents marchés nationaux et internationaux. En France, ils visent par exemple le programme des Bâtiments de soutien et d’assistance hauturiers (BSAH), ainsi que les Bâtiments multi-missions (B2M) qui doivent être commandés l’an prochain. Ils se positionneront également sur le futur programme des Bâtiments de surveillance et d’intervention maritime (BATSIMAR).

Naval Group (ex-DCNS) Piriou