Défense
DCNS : Etude des techniques de prédiction des mouvements de houle

Actualité

DCNS : Etude des techniques de prédiction des mouvements de houle

Défense

DCNS et sa filiale Sirehna viennent d'être retenus par la Direction Générale de l'Armement (DGA) pour un contrat d'étude sur les techniques de prédiction des périodes d'accalmie de houle. Cette étude, d'une durée de 15 mois, fait partie d'un développement visant à connaître plusieurs minutes à l'avance les mouvements d'un navire, et de définir quel est le moment propice pour effectuer une opération délicate. Cette connaissance doit notamment servir pour l'appontage des avions, des hélicoptères ou des drones aériens, la mise à l'eau et la récupération d'embarcations ou de drones de surface, ainsi que l'enradiage d'engins. Jusqu'à présent, les prédictions des mouvements d'un navire ne peuvent se calculer que jusqu'à 30 secondes à l'avance, par extrapolation des mouvements réellement mesurés à bord. DCNS et Sirehna travailleront principalement sur la comparaison des techniques et des senseurs permettant de mesurer la hauteur des vagues, l'analyse des méthodes prédictives et réaliseront une campagne de mesure en mer, le tout en liaison avec le centre DGA Techniques Hydrodynamiques (précédemment Bassin d'Essais des Carènes) de Val-de-Reuil. DCNS s'appuiera notamment sur sa connaissance des capacités opérationnelles des navires et sur les premiers essais de mesure de vague réalisés. Sirehna, centre de recherche technologique du groupe spécialisé dans le domaine hydrodynamique navale, apportera sa connaissance dans la modélisation de propagation de houle et la prédiction des mouvements de plateforme.
Cette étude est menée dans le cadre de l'Agence Européenne de Défense ; il s'agit d'un développement collaboratif auquel participent la France (avec la DGA, DCNS et Sirehna), l'Espagne (avec l'Université de Madrid et Navantia), l'Italie (avec l'INSEAN et CETENA) et la Finlande (avec VTT).

Naval Group | Actualité industrie navale de défense