Marine Marchande
DCNS intervient sur le câblier Léon Thévenin

Actualité

DCNS intervient sur le câblier Léon Thévenin

Marine Marchande

Les plongeurs du site DCNS de Brest ont pris en charge au pied levé une inspection sur le Léon Thévenin, un câblier de France Telecom Marine. Cette intervention a été réalisée après la détection d'une fuite d'huile sur l'une des lignes d'arbres du navire. Elle s'est faite à l'occasion d'une escale imprévue du Léon Thévenin à Brest, le 19 janvier. « L'équipe de plongeurs s'est mobilisée au plus vite pour répondre à la sollicitation. Le 19 janvier dans l'après-midi, après examen, DCNS faisait savoir au commandant du Léon Thévenin que la fuite avait été localisée au niveau de l'étambot (pièce métallique formant la limite de la carène du bateau). La rapidité de DCNS a permis une intervention rapide et fructueuse, permettant à l'équipage de prendre en charges les opérations nécessaires à la réparation », explique le groupe naval.
Sistership du Raymond Croze, également armé par FT Marine, le Léon Thévenin a été construit en 1983 par les Ateliers et Chantiers du Havre. Long de 107 mètres pour une largeur de 17.8 mètres, il peut atteindre la vitesse de 15 noeuds. Dédié à la maintenance, ce navire câblier peut appareiller en moins de 24 heures pour toute intervention sur l'Atlantique dans le cadre de l'accord de maintenance ACMA (Atlantic Cable Maintenance Agreement).

Naval Group | Actualité industrie navale de défense