Défense
DCNS : La nomination de Patrick Boissier attendue demain

Actualité

DCNS : La nomination de Patrick Boissier attendue demain

Défense

C'est demain que l'ex-patron des chantiers de Saint-Nazaire doit prendre la barre de DCNS. Le Conseil d'administration du groupe naval de Défense l'accueillera en son sein, avant de proposer sa nomination au poste de président de DCNS. Nommé à la tête de Cegelec en 2006 après son départ de Saint-Nazaire suite à la vente d'Alstom Marine au groupe norvégien Aker Yards, Patrick Boissier va succéder à Jean-Marie Poimboeuf, atteint par la limite d'âge. Avant d'être effective, cette nomination devra être validée par l'Elysée. Alors que les membres du Conseil d'administration et l'assemblée générale des actionnaires ont été convoqués demain, la CFDT a d'ores et déjà indiqué que ses deux représentants ne siègeraient pas au CA. « Alors que les décisions sont déjà prises, il n'est pas question, pour la CFDT de DCNS, de participer, d'une manière ou d'une autre, à un simulacre de désignation mercredi », explique la confédération, qui va par ailleurs demander à ce que le représentant des actionnaires salariés (1% de l'actionnariat de DCNS) ne soit pas, non plus, présent à l'assemblée générale des actionnaires. De même, le secrétaire CFDT du Comité Central d'Entreprise (CCE) ne répondra pas aux convocations. Pour le syndicat, « l'urgence est plutôt à connaître le contenu de la feuille de route du futur patron. Quid des orientations stratégiques ? Quid du devenir des 13000 personnels de DCNS ? La CFDT saura, le moment venu, lui rappeler ses exigences tant pour les salariés que pour l'entreprise, sans rejeter a priori tout projet porteur d'avenir ».
Tout comme l'UNSA, la semaine dernière, la CFDT renouvelle son opposition à l'article 10 du projet de loi de programmation militaire 2009-2014, « qui permettrait à DCNS de transférer certaines de ses activités actuelles vers d'autres sociétés ou groupes industriels, les personnels devant suivre ». Pour la CFDT, « ce projet de texte législatif porte en lui les germes du démantèlement de DCNS ».

Naval Group (ex-DCNS) | Actualité industrie navale de défense