Défense
DCNS lance la construction de la première Gowind égyptienne

Actualité

DCNS lance la construction de la première Gowind égyptienne

Défense

Dix ans. Cela faisait dix ans que le site DCNS de Lorient n’avait pas mis en chantier un prototype de bâtiment de combat fortement armé. Hier, l’établissement morbihannais du groupe français a procédé à la découpe de la première tôle d’une Gowind 2500, nouvelle génération de corvette développée par DCNS. Livrable fin 2017, ce bâtiment est destiné à la marine égyptienne, qui en a commandé quatre exemplaires en juillet dernier pour un montant estimé à près d’un milliard d’euros.

 

Vue des futures Gowind égyptiennes (© : DCNS)

Vue des futures Gowind égyptiennes (© : DCNS)

 

Quatre unités produites à Lorient et Alexandrie d’ici 2019

Alors que la tête de série va voir le jour à Lorient, ses trois jumelles verront le jour à Alexandrie, où elles seront réalisées d’ici 2019 par les chantiers égyptiens avec l’aide technique française. « Le lancement de la construction de la première corvette égyptienne est un moment très important pour DCNS. D’abord, nous scellons un partenariat international avec l’Egypte, qui va également prendre livraison d’une frégate du type FREMM. Nous sommes avec ce nouveau client dans une démarche à long terme, avec des actions de formation et de transfert de technologie. Ensuite, ce contrat

Naval Group | Actualité industrie navale de défense