Défense
DCNS mise sur la FREMM à mâture intégrée pour l’export

Actualité

DCNS mise sur la FREMM à mâture intégrée pour l’export

Défense

Moyen-Orient, Amérique du nord, Océanie… Les perspectives à l’exportation de la nouvelle frégate de premier rang française sont relancées grâce à la nouvelle version de la FREMM. Dévoilée pour la première fois fin 2012, à l’occasion du salon Euronaval, la FREMM Extended Range, dotée d’une mâture intégrée, devient aujourd’hui un produit beaucoup plus concret. Le ministère français de la Défense a en effet, en 2014, donné son feu vert aux équipes tricolores de Thales pour développer le Sea Fire 500. Un nouveau radar multifonctions doté de quatre antennes fixes qui sera, sans nul doute, choisi pour équiper les cinq nouvelles frégates de taille intermédiaire (FTI), que DCNS livrera la à la Marine nationale à partir de 2022.

Le SF 500 offrira une capacité défense aérienne étendue

En dehors de ces nouveaux bâtiments, plus compacts que les FREMM (4

Naval Group | Actualité industrie navale de défense