Défense
DCNS ne concevra pas les futurs cotres de l'US Coast Guard

Actualité

DCNS ne concevra pas les futurs cotres de l'US Coast Guard

Défense

L’US Coast Guard a annoncé les trois chantiers retenus en finale de son appel à projets pour la réalisation de 25 nouveaux cotres dans le cadre du programme OPC (Ocean Patrol Cutter). Tous les constructeurs en lice étaient américains, les OPC devant être fabriqués aux Etats-Unis, mais ils ont été nombreux à s’allier avec des groupes européens. Les designs conçus en Europe, très optimisés et recourant à des normes civiles, répondent en effet mieux, de manière générale, aux exigences de l’USCG. Face à la nécessité de réduire les coûts, à laquelle les Américains n’échappent plus, les garde-côtes souhaitent des bateaux robustes, endurants et surtout économiques. Ce que les chantiers US, moins habitués aux cadres budgétaires très contraints et surtout spécialisés dans de grosses unités militaires complexes et onéreuses, ont du mal à proposer.

C’est dans cette perspective que DCNS s’était allié à VT Halter Marine pour proposer un modèle dérivé de sa gamme de corvettes du type Gowind. Le groupe norvégien Ulstein coopérait quant à lui avec Vigor sur la base d’un bâtiment adoptant le design X-Bow à étrave inversée, retenu depuis 14 ans pour plus de 100 navires de service à l'offhore pétrolier. Alors que l’Italien Fincantieri, via sa filiale américaine FMG - qui détient notamment Marinette Marine, constructeur des LCS (Littoral Combat

Naval Group | Actualité industrie navale de défense