Défense

Actualité

DCNS : Nouveaux directeurs à Toulon et Saint-Tropez

Deux centres DCNS du sud de la France changent de directeurs. François Demoulin prend, ainsi, la barre du site de Toulon, spécialisé notamment dans le maintien en condition opérationnelle des bâtiments de la Marine nationale, alors que René d’Ambrière a été nommé à la tête de Saint-Tropez, un établissement dédié aux torpilles et contre-mesures sous-marines.

 

 

François Demoulin

 

François Demoulin intègre en 1991 la Direction Générale pour l’Armement (DGA) au sein du Centre d’essais de la Méditerranée (CEM) où il assume successivement les fonctions de responsable des mesures sur l’île du Levant, responsable du service Informatique temps réel et télécommunications puis sous-directeur technique.

En 2000, il rejoint DCNS en tant que chargé du projet du système de combat des deux premiers Bâtiments de Projection et de Commandement (BPC) pour la Marine nationale. En 2003, il est nommé directeur industriel de la « business unit » Combat Management System (BU CMS) du groupe. Il en prend la direction en 2006, tout en étant nommé directeur du centre DCNS du Mourillon à Toulon. En 2007, François Demoulin devient directeur industriel de la nouvelle division Systèmes d’Information et de Sécurité de DCNS.

En septembre 2009, il rejoint la division Services de DCNS à Toulon où il prend les fonctions de directeur du pilotage industriel.

Agé de 47 ans, il est diplômé de l’Ecole polytechnique et de Sup’Aéro.

 

 

René d’Ambrières

  

René d’Ambrières débute sa carrière à DCNS en 1982 comme ingénieur chargé de la maintenance des sous-marins. Puis il poursuit ses activités au sein de la DGA en intégrant le Bureau de Programmes Franco-Allemand (BPFA) en tant que directeur du programme des missiles Roland.

Il rejoint, en 1985, le groupe ferroviaire ANF comme responsable de l'usine de fabrication des bogies (trains de roue) et, en 1991, le groupe SOFITAM comme directeur général adjoint de SATAM (PME spécialisée dans les équipements de distribution pétrolière).

En 1994 René d’Ambrières est nommé directeur commercial adjoint au sein de DCNS. Il poursuit sa carrière en intégrant une filiale du groupe, en tant que directeur des coopérations et de la stratégie.

En 2007 il occupe la fonction de directeur adjoint des programmes de DCNS. En 2009 il prend la responsabilité des programmes de maintenance et de refonte pour la Marine nationale au sein de la division Services. Concomitamment, il est président d'HORIZON, société en charge du programme franco-italien de frégates de défense aérienne, de 2002 à 2009.

René d’Ambrières, 63 ans, est diplômé de l'Ecole Polytechnique.

DCNS