Défense
DCNS ouvre un Institut des métiers pour assurer la transmission des savoirs

Actualité

DCNS ouvre un Institut des métiers pour assurer la transmission des savoirs

Défense

Dans le cadre de sa politique de transmission des savoirs, le groupe naval français annonce la création d'un Institut des métiers. Cette structure a pour but de renforcer le transfert des savoir-faire entre générations au sein de l'entreprise et de faciliter l'acquisition de compétences adaptées aux nouvelles activités de DCNS. L'institut sera, de plus, prochainement ouvert aux partenaires et sous-traitants de l'industriel. « Le maintien des savoir-faire des équipes constitue un enjeu fort pour l'avenir de DCNS. L'institut des métiers a pour but de favoriser la transmission des connaissances clés de DCNS. Et, à ce titre, la plupart des formations dispensées seront assurées par des collaborateurs du groupe », explique le leader européen du secteur naval militaire.
C'est sur son site de Lorient que l'Institut des métiers vient d'ouvrir ses portes, avec une première promotion de jeunes embauchés issus de l'apprentissage. Ces derniers bénéficient, pendant un mois, d'un apport de connaissances générales et techniques sur l'environnement naval et d'une application pratique de leur métier sur d'autres sites. De plus, ces jeunes profiteront pendant douze mois de l'expérience d'un collaborateur expérimenté, ayant choisi de consacrer sa dernière année d'activité à la transmission des savoirs.

Nouvelles activités et développement à l'international

DCNS précise qu'à partir du début de l'année 2010, ces formations seront généralisées à tous les nouveaux arrivants embauchés en Contrat à Durée Indéterminée (CDI) au sein du groupe. En parallèle, des formations sur le nucléaire civil, l'un des axes de développement stratégiques de l'industriel, sont mises en place pour ceux qui s'orientent vers cette activité. L'Institut des métiers organisera également des formations linguistiques et culturelles à destination des collaborateurs de DCNS, afin de faciliter le développement du groupe à l'international.
Par ailleurs, dans le cadre de l'accord sur la Gestion Prévisionnelle des Emplois et Compétence (GPEC), signé cet été, des formations d'adaptation aux emplois en croissance ont été identifiées et seront conduites par l'Institut des métiers.
Enfin, la structure pourra dispenser des formations à ses clients, partenaires et sous-traitants dans les bassins d'emplois où l'industriel est présent. Ce sera le cas, par exemple, pour la transmission de techniques de construction navale au profit des équipes brésiliennes, chargée de la réalisation du contrat des sous-marins brésiliens.

Naval Group | Actualité industrie navale de défense