Défense
DCNS : Patrick Boissier attendu de pied ferme par les syndicats

Actualités

DCNS : Patrick Boissier attendu de pied ferme par les syndicats

Défense

Bien qu'il ne soit pas encore officiellement nommé président de DCNS, Patrick Boissier prendrait actuellement connaissance des grands dossiers du groupe naval de défense. Pour l'ancien patron des Chantiers de Saint-Nazaire, puis de Cegelec en 2006 suite à la vente d'Alstom Marine au Norvégien Aker Yards, l'installation rue Sextius Michel n'est plus qu'une question de jours. Atteint par la limite d'âge le 16 janvier, Jean-Marie Poimboeuf, patron des anciens arsenaux (la Direction des Constructions Navales jusqu'en 2003) s'apprête à céder son fauteuil après avoir mené tambour battant le changement de statut de DCN puis son rapprochement avec Thales. Evoqué depuis l'été dernier, son remplacement par Patrick Boissier aurait été, discrètement, confirmé aux grands cadres du groupe. Mais, pour l'heure, rien d'encore officiel, ce qui n'est pas sans provoquer une certaine attente, voire un certain agacement.

Préféré à Jean-Georges Malcor

Naval Group | Actualité industrie navale de défense