Défense
DCNS propose des Gowind et Scorpene au Pérou

Actualité

DCNS propose des Gowind et Scorpene au Pérou

Défense

Fort de ses derniers succès à l’export, le groupe naval français propose au Pérou ses nouveaux modèles de corvettes et de sous-marins. La Gowind 2500 et le Scorpene seront les deux produits phares présentés par DCNS au salon SITDEF, qui se déroule du 14 au 17 mai à Lima. L’industriel tricolore mettra également en avant l’OPV 90, dont le prototype, L’Adroit, navigue depuis plus de trois ans au profit de la Marine nationale, ainsi que toute la gamme de patrouilleurs de 40 à 95 mètres développée avec Piriou au sein de Kership.

 

OPV 90 (© : DCNS)

OPV 90 (© : DCNS) 

 

Déjà bien implanté sur le marché sud-américain, où il a vendu des Scorpene au Brésil et au Chili, tout en assurant la modernisation de sous-marins d’origine allemande (Equateur, Chili et Venezuela), DCNS espère séduire la marine péruvienne. Celle-ci doit, notamment, remplacer ses six sous-marins du type allemand 209/1200, mis en service entre 1975 et 1980.

 

Sous-marin péruvien du type 209/1200 (© : US NAVY)

Sous-marin péruvien du type 209/1200 (© : US NAVY) 

 

Et elle va également devoir assurer la succession de sa flotte de surface, constituée notamment de huit frégates du type italien Lupo, dont les plus anciennes sont opérationnelles  depuis 38 ans ; ainsi que de six corvettes du type PR 72 réalisées en France et livrées en 1980 et 1981.

 

Frégate péruvienne du type Lupo (© : US NAVY)

Frégate péruvienne du type Lupo (© : US NAVY) 

Corvette péruvienne du type PR 72 (© : US NAVY)

Corvette péruvienne du type PR 72 (© : US NAVY) 

 

Pour se faire, DCNS propose la Gowind 2500, sa toute nouvelle corvette fortement armée déjà retenue par la Malaisie et l’Egypte, qui en ont respectivement commandé six et quatre exemplaires, la tête de série devant être mise en service en 2017.

 

Gowind 2500 (© : DCNS)

Gowind 2500 (© : DCNS) 

 

Quant aux successeurs des 209/1200 péruviens, c’est bien entendu le Scorpene que les Français proposent. Considéré comme l’un des sous-marins conventionnels les plus silencieux et les plus performants du monde, le Scorpene est en service dans les marines chiliennes et malaisiennes, qui disposent chacune de deux unités, et est en cours de construction en Inde et au Brésil, ces deux pays réalisant respectivement, en transfert de technologie, six et quatre bâtiments. 

Naval Group | Actualité industrie navale de défense