Défense

Fil info

DCNS recrute plus de 100 ingénieurs pour son site de Cherbourg

DCNS, fleuron français de l’industrie de défense et acteur majeur des énergies marines renouvelables, ouvre les portes de son site de Cherbourg les 17 et 18 mars. Près d’une centaine de postes de niveau ingénieur sont à pourvoir sur ce site où sont réalisés les sous-marins du Groupe.

Mi 2016, DCNS a ouvert un nouveau chapitre de son histoire, en étant sélectionné par l’Australie  pour son futur programme de sous-marins. Un succès qui, additionné aux autres programmes de DCNS, se concrétise aujourd’hui par une forte dynamique de recrutements. « En 2017, plus de 150 postes seront à pourvoir en ingénierie sur le site DCNS de Cherbourg », détaille Damien Coirier, Directeur des Ressources Humaines du groupe DCNS.

Pour attirer ses futurs talents, DCNS organise les 17 et 18 mars un parcours de recrutement innovant. « Nous invitons les étudiants en école d’ingénieurs ainsi que les ingénieurs expérimentés à s’immerger dans notre univers de haute technologie. 650 candidatures nous sont déjà parvenues, nous en avons retenu une centaine », précise Damien Coirier. L’occasion pour les participants de découvrir les activités du site, les programmes en cours et de visiter un sous-marin nucléaire lanceur d’engin de première génération.

Les emplois proposés sont nombreux : depuis le travail en bureaux d’études pour façonner l’architecture et les systèmes des sous-marins jusqu’aux postes de managers de programme et de production en passant par les métiers de l’industrialisation. Tous contribuent à la réalisation des sous-marins de DCNS, qui comptent parmi les produits les plus complexes jamais réalisés par l’Homme.

Communiqué de DCNS, 07/03/17

 

DCNS