Défense
DCNS se positionne sur les futurs cotres de l'US Coast Guard

Actualité

DCNS se positionne sur les futurs cotres de l'US Coast Guard

Défense

Le groupe naval français a décidé de se positionner sur le vaste programme de renouvellement des moyens de l'US Coast Guard. DCNS ciblerait plus particulièrement le projet Maritime Security Cutter Medium (MSCM), auparavant connu sous le nom d'Offshore Patrol Cutter (OPC). Afin de remplacer les cotres de moyenne autonomie du type Reliance, en service depuis les années 60, puis les unités du type Bear, construits dans les années 80, les garde-côtes américains souhaitent commander 25 nouveaux bâtiments. Long d'un peu plus de 100 mètres pour un déplacement d'environ 3700 tonnes en charge, les MSCM entreraient en service à partir de 2019.
Fin juin, à l'occasion du salon MAST Americas, qui s'est tenu à Washington DC, DCNS a présenté ses dernières innovations en matière de sécurité et de sûreté maritime, dont un design de cotre appelé justement OPC. Dérivé des frégates réalisées jusqu'ici par le groupe français, ce bâtiment se veut à la fois robuste et endurant, avec une importante autonomie. Il dispose d'une mâture unique, regroupant les différents senseurs, une plateforme et un hangar pour hélicoptère ou drones, ainsi qu'une tourelle de 57mm.
Pour DCNS, il n'est probablement pas question de vendre directement ce concept à l'US Coast Guard et d'en assurer la réalisation en France. A l'instar de ce que son concurrent italien Fincantieri a fait avec Lockheed-Martin, le groupe tricolore cherche certainement à s'allier à un industriel américain afin d'avoir ses chances dans la compétition.

Le Waesche (© : NORTHROP GRUMMAN)
Le Waesche (© : NORTHROP GRUMMAN)

Le programme Deepwater

Le projet MSCM fait partie d'un vaste programme de renouvellement des garde-côtes américains. Deux importants volets ont déjà été lancés. Le premier porte sur le remplacement des 12 grands cotres de ma classe Hamilton par 8 Maritime Security Cutter Large (MSCL). Longs de 127.4 mètres pour un déplacement de 4300 tonnes en charge, ces bâtiments peuvent franchir 12.000 nautiques à 9 noeuds. Armés d'un canon de 57mm, quatre mitrailleuses de 12.7mm et un système Phalanx, ils peuvent embarquer deux hélicoptères. Le premier de la série, le Bertholf, est entré en service en 2008 et le second (Waesche) cette année. Ces bâtiments sont construits par Northrop Grumman à Pescagoula.
L'autre programme déjà lancé est celui des Fast Response Cutters (FRC). L'US Coast Guard a retenu le type Stan Patrol 4708 du néerlandais Damen. 34 unités de 46.8 mètres et 353 tonnes ont été commandées en septembre 2008, une option étant ouverte pour 24 navires supplémentaires. Ces bâtiments (classe Sentinel), réalisés sous licence par les chantiers américains Bollinger, vont remplacer les 41 patrouilleurs du type Island. Le premier FRC, baptisé Bernard C. Webber, a été mis sur cale au printemps dernier et doit être livré en 2011.
Enfin, on notera que l'US Coast Guard modernise également ses moyens aéronautiques. Pas moins de 36 avions de surveillance maritime CN 235 Persuader d'Airbus Military (appelés HC-144 Ocean Sentry aux USA) ont, notamment, été commandés.

CN235 MPA  (© : AIRBUS MILITARY)
CN235 MPA (© : AIRBUS MILITARY)

Naval Group | Actualité industrie navale de défense