Défense
DCNS se prépare à refermer la coque de son premier OPV Gowind

Actualité

DCNS se prépare à refermer la coque de son premier OPV Gowind

Défense

Réalisée par les chantiers Piriou de Concarneau et remorquée à Lorient début décembre, la partie avant du premier patrouilleur hauturier du type Gowind a été positionnée, cette semaine, face au reste de la coque du bâtiment, assemblée sur le site morbihannais de DCNS. A l'issue du travail d'alignement, la jonction sera réalisée et les deux parties soudées, permettant de refermer le flotteur courant février. Ces dernières semaines, le chantier a énormément évolué, l'Offshore Patrol Vessel (OPV), dont la découpe de la première tôle est intervenue le 7 mai 2010, voyant son assemblage progresser rapidement. Déjà doté de sa passerelle, il devrait présenter sa forme définitive en mars.

 Vue de l'OPV Gowind (© : DCNS)
Vue de l'OPV Gowind (© : DCNS)
N'étant pas réalisé comme les frégates dans la forme de construction de DCNS, mais dans un hall abritant un chantier dédié, l'OPV sera mis à flot suivant un procédé original. Deux lignes de remorques, placées sous la coque, tracteront le bateau vers le quai, où il embarquera, à la façon d'un roulier, sur une barge dotée de lignes de tins. Celle-ci gagnera ensuite le bassin numéro 3, où elle sera mise au sec avec son colis, dont le poids devrait avoisiner 1200 tonnes. De là, seront effectués les ultimes travaux avant les premiers essais en mer, programmés au printemps. A l'issue de la mise au point, le patrouilleur devrait être fin prêt en fin d'année.
Long de 87 mètres pour un déplacement de près de 1500 tonnes en charge, le premier bâtiment de la famille Gowind, construit sur fonds propres par DCNS au travers du projet Hermès, sera mis à disposition de la Marine nationale entre 2012 et 2015. Durant cette période, la flotte française l'armera sous le nom de L'Adroit.

Naval Group | Actualité industrie navale de défense