Défense
DCNS s’organise pour gérer ses contrats en Arabie Saoudite

Actualité

DCNS s’organise pour gérer ses contrats en Arabie Saoudite

Défense

Le groupe naval vient d’ouvrir à Toulon de nouveaux locaux accueillant les équipes en charge des différents programmes de maintenance et de modernisation des bâtiments saoudiens réalisés en France. Cette plateforme gère le contrat LEX (Life Extension), signé fin 2013 et portant sur la maintenance et la rénovation des quatre frégates de la classe Madina (F2000) ainsi que des deux pétroliers-ravitailleurs du type Boraida, livrés entre 1984 et 1986 dans le cadre du programme SawariI I. S’y ajoutent le contrat ERAV, couvrant la maintenance des trois frégates de la classe Al Riyadh (F 3000) livrées dans le cadre du programme Sawari 2 entre 2002 et 2004 et le contrat AMWAJ portant sur le soutien à la marine saoudienne en termes de fournitures de pièces de rechange et d’assistance technique.

 

 

Frégate saoudienne du type F2000 (© : BERNARD PREZELIN)

Frégate saoudienne du type F2000 (© : BERNARD PREZELIN)

 

Ravitailleur saoudien du type Boraida (© : BERNARD PREZELIN)

Ravitailleur saoudien du type Boraida (© : BERNARD PREZELIN)

 

 

Les prestations réalisées par DCNS dans le cadre de ces contrats le seront d’une part en France (études, préparation, achats, rechanges et équipements) et, d’autre part, en Arabie saoudite, via sa filiale DCNS Support KSA. Celle-ci assurera la réalisation et la conduite des chantiers sur place.  En tout, 9 arrêts techniques majeurs et 2 arrêts techniques intermédiaires sont notamment prévus dans les prochaines années. Les travaux se dérouleront dans la base navale de Djeddah, la frégate Abha (F2000) étant la première à entrer en chantier. 

Naval Group (ex-DCNS)