Disp POPIN non abonne!
Défense

Actualité

DCNS tente de placer les petits frères du BPC en Afrique du Sud

Défense

Comme nous l'avons déjà évoqué il y a quelques mois, le groupe naval français espère vendre son bâtiment de projection et de commandement en Afrique du Sud. Le pays, est, en effet, intéressé pour acquérir deux unités de cette catégorie. Selon des informations récentes, le modèle proposé ne serait pas identique aux Mistral et Tonnerre, construits pour la Marine nationale. Il s'agirait en fait de navires plus petits. En raison de facilités portuaires plus réduites dans les ports sud-africains, DCNS présenterait les modèles BPC 140 ou 160, c'est-à-dire des bâtiments de 14.000 à 16.000 tonnes, contre plus de 20.000 pour les BPC français (199 mètres de long). Par rapport à leurs aînés, la largeur serait réduite d'un bon mètre. Présenté à l'occasion du salon Euronaval 2006, le BPC 140 était donné à 167 mètres de long pour 13.500 tonnes en charge. Capable de transporter 500 hommes de troupe, son hangar est conçu pour abriter 6 hélicoptères lourds (contre 16 pour le Mistral) et il dispose de 5 spots d'appontage (contre 6 pour le Mistral) tout en n'étant équipé que d'un ascenseur latéral. Le pont des véhicules s'étale sur 1200 m² (contre 2650 m²), l'hôpital sur 670 m² (contre 750 m²) et les installations de commandement sur 400 m² (contre 800 m²). La radier peut embarquer, quant à lui, quatre chalands ou un seul engin de débarquement sur coussin d'air, type LCAC américain. Capable de filer 19 noeuds, son autonomie est donnée à 10.000 nautiques pour une vitesse de 12 noeuds, contre 11.000 nautiques à 15 noeuds pour le Mistral.

Le BPC 140 (© : DCNS)
Le BPC 140 (© : DCNS)

Le BPC 160 (© : DCNS)
Le BPC 160 (© : DCNS)

Légèrement plus grande, l'autre version, le BPC 160, mesure 170 mètres pour un déplacement de 16.700 tonnes. Alors que ce navire doit embarquer 490 hommes de troupe, 8 hélicoptères en hangar (5 spots) et 4 CTM ou 2 LCAC, il serait plus dédié aux opérations de débarquement et de commandement, avec un hangar à véhicules plus vaste (1610 m²) et un PC deux fois plus important que le BPC 140 (800 m²), retrouvant les standards du Mistral.
Pour mémoire, les industriels français sont notamment en concurrence avec le BPE de l'Espagnol Navantia, un bâtiment de projection qui est également décliné dans plusieurs modèles.

Naval Group (ex-DCNS)