Défense
DCNS teste son nouveau système de lutte anti-torpille

Actualité

DCNS teste son nouveau système de lutte anti-torpille

Défense

DCNS a procédé, sur son site de Saint-Tropez, à une série d'essais de son nouveau système anti-torpille Contralto. Plusieurs tirs de maquettes inertes de la contre-mesure Canto-V, pour bâtiments de surface, ont été menés à bien, un nouveau lanceur pneumatique réalisé par le centre de Ruelle étant testé à cette occasion. « Les essais du 5 mai ont permis de valider l'interface entre Canto-V et le lance-leurres DCNS, la portée de déploiement de la contre-mesure, mais aussi d'enrichir les modèles de simulation balistique. Le 9 juin, des tirs de maquettes semi-inertes Canto-V ont été réalisés à DCNS St Tropez. Ces essais ont permis de valider la logique des sécurités de mise au tube et de déploiement ainsi que la stabilisation de la trajectoire aérienne », explique le groupe naval.

Contralto pour bâtiment de surface  (© : DCNS)
Contralto pour bâtiment de surface (© : DCNS)

Contralto pour bâtiment de surface  (© : DCNS)
Contralto pour bâtiment de surface (© : DCNS)

Parade aux torpilles de nouvelle génération

Les marines sont confrontées depuis une dizaine d'années à une prolifération du nombre de sous-marins dans le monde et à la mise en service de torpilles de nouvelle génération. Par rapport à leurs aînées, ces torpilles sont plus rapides, ont une portée accrue, disposent de capacités acoustiques très élevées et, surtout, intègrent des traitements spécifiques pour déjouer les systèmes de contre-mesures employés jusqu'ici. Les leurres mobiles, généralisés dans les années 90, ne sont plus adaptés car longs à mettre en oeuvre et facilement classifiés par les nouvelles torpilles. Il est donc devenu nécessaire de développer de nouveaux produits et concepts d'emploi pour réagir à cette menace. S'appuyant sur ses compétences en matière de conception de torpilles, notamment les toutes récentes MU90 et Black Shark, DCNS a mis au point une solution innovante capable d'oeuvrer en symbiose avec le bâtiment qui en est doté, qu'il s'agisse d'un navire de surface ou d'un sous-marin.

Contralto pour sous-marin  (© : DCNS)
Contralto pour sous-marin (© : DCNS)

Le système Contralto

Baptisé Contralto, ce nouveau système anti-torpille est intégré au système de combat. A partir d'une alerte torpille, il propose la mise en oeuvre de tactiques, comprenant des manoeuvres évasives pour la plateforme, et le déploiement de salves de contre-mesures Canto (émetteurs acoustiques large bande). Ayant nécessité 5 ans d'études, de simulations et d'essais en mer, le concept de DCNS adopte les principes de "confusion/dilution". Ainsi, les Canto ont pour but de créer des dizaines et des dizaines de cibles éphémères, suffisamment crédibles pour être analysées par la torpille. Il en résulte un effet de saturation. "Dilué" dans les fausses cibles, le bâtiment dispose alors d'un laps de temps pour s'éloigner. Contralto présente l'avantage de réduire significativement la quantité de salves de contre-mesures tirées, tout en contrant un plus grand nombre de menaces. Le système a, de plus, été conçu pour être facilement installé. Sur navires de surface, les munitions Canto s'intègrent à la plupart des lance-leurres existants et, sur sous-marins, les tubes d'éjection sont légers et très compacts.

Naval Group (ex-DCNS)