Défense
DCNS : Un nouveau plan stratégique pour les 10 prochaines années

Actualité

DCNS : Un nouveau plan stratégique pour les 10 prochaines années

Défense

Améliorer les performances, réduire les coûts, se développer à l’international et augmenter significativement le chiffre d’affaires. Ce sont les principaux axes du nouveau plan stratégique de DCNS, dont les grandes lignes ont été dévoilées le 23 juillet par Hervé Guillou. Moins d’un an après son arrivée à la tête du groupe naval français, le patron de DCNS avait dès l’an dernier entrepris de réorganiser l’entreprise afin d’en améliorer l’efficacité et accroître ses capacités de développement. « Dès la fin 2014, nous avons renouvelé une bonne partie du Comité exécutif et mis en place une nouvelle organisation, tout en reprenant en main un certain nombre de programmes difficiles. Nous avons ensuite pris le temps d’élaborer le plan de progrès nécessaire pour réaliser nos ambitions à 10 ans  », rappelle le P-DG.

5 milliards d’euros de chiffre d’affaires d’ici 2025

Hervé Guillou l’affirme haut et clair : « DCNS est et restera le champion européen du naval de Défense ». Alors que le retour à la rentabilité est attendu en 2015, après une année 2014 marquée par des pertes, liées notamment au programme Barracuda et au nucléaire civil, le groupe veut, sous 10 ans, générer un chiffre d’affaires annuel de 5 milliards d’euros, contre un peu plus de 3 milliards aujourd’hui. Un résultat opérationnel supplémentaire de 100 millions d’euros est, en outre, espéré dès la fin 2018. Pour cela, DCNS entend se réorganiser et améliorer sa compétitivité pour soutenir sa croissance à l’international, qui doit représenter plus de 50% de son CA (moins de 30% aujourd’hui), ainsi que sa diversification dans les énergies marines, en phase de démarrage et appelées à générer 10 à 15% de son activité, pour moitié à l’export.

Afin d’y parvenir, les anciens arsenaux de la marine, qui ont depuis leur transformation en société de droit privé en 2003 connu une profonde mutation, vont continuer d’évoluer. « DCNS a toujours su s’adapter au changement et nous devons aujourd’hui accélérer notre développement en trouvant des ressources financières, humaines et industrielles ».

Pression de plus en plus forte de la concurrence

Une stratégie dictée notamment par la pression de plus en plus forte exercée par les industriels étrangers. « Malgré une loi de programmation militaire qui nous donne, en France, de la visibilité, les budgets consacrés à la défense en Europe sont bas et

Naval Group | Actualité industrie navale de défense