Défense
DCNS : Un nouveau sous-marin géant sort des chantiers de Cherbourg

Actualité

DCNS : Un nouveau sous-marin géant sort des chantiers de Cherbourg

Défense

Caché depuis de longs mois dans son hall de construction de DCNS, à Cherbourg, Le Terrible est désormais à l'air libre. La cérémonie de transfert du sous-marin nucléaire lanceur d'engins se déroulera aujourd'hui, en présence du président de la République. Vitrine technologique pour l'industrie française, le nouveau bâtiment viendra compléter, en 2010, les effectifs de la force océanique stratégique, qui alignera alors quatre SNLE de seconde génération. Les trois premiers sous-marins du type Le Triomphant, mis en service en 1997, 1999 et 2004, seront toutefois modernisés, reprenant les évolutions intégrées sur le Terrible. Le quatrième sous-marin de nouvelle génération tient, en effet, plus du prototype que du navire de série. Il bénéficiera notamment d'un nouveau système de combat, le SYCOBS, dont il partagera le noyau avec les six futurs sous-marins nucléaires d'attaque du type Barracuda. Doté d'une nouvelle suite sonar, le Terrible sera également le premier SNLE français à mettre en oeuvre le missile balistique M51, qui remplacera le M45 actuellement en service. La portée du futur engin, qui sera embarqué à raison de 16 unités par SNLE, sera supérieure à 9000 kilomètres et variera suivant le nombre de têtes nucléaires embarquées.
Long de 138 mètres pour un déplacement prévu d'environ 14.000 tonnes en plongée, le Terrible doit effectuer début 2009 sa première sortie en mer. Il remplacera l'Inflexible, dernier SNLE du type Le Redoutable, qui a rejoint Cherbourg en janvier, afin que son coeur nucléaire soit démantelé.

Naval Group (ex-DCNS) | Actualité industrie navale de défense