Construction Navale
De Florange à Saint-Nazaire, l'idée de la nationalisation fait son chemin

Actualité

De Florange à Saint-Nazaire, l'idée de la nationalisation fait son chemin

Construction Navale

En marge d’un Comité d’entreprise qui se tient ce matin, la CGT et Force Ouvrière appellent les salariés de STX France à débrayer et se rassembler à la porte 6 du chantier. « Nous continuons la bataille pour le maintien des emplois et l’avenir industriel de Saint-Nazaire », explique-t-on à la CGT, qui rappelle que la situation de l’entreprise est très difficile : « Aujourd’hui, 1000 salariés environ sont touchés par les mesures de chômage partiel. C’est la moitié des effectifs ! » Faute de nouvelle commande, STX France voit sa charge de travail fondre progressivement, ce qui va entrainer des fermetures d’ateliers. Ainsi, d’ici la fin de semaine, l’activité cesserait aux « panneaux plans », là où sont réalisées les grandes plaques d’acier destinées à la construction des blocs dont l’assemblage constitue ensuite la coque des navires. Et la situation ne fera qu’empirer dans les prochains mois, les deux derniers navires de croisière actuellement en achèvement, le MSC Preziosa et l’Europa 2, devant être livrés d’ici le printemps 2013. Il ne restera alors que les deux bâtiments de projection et de commandement (BPC) russes, livrables en 2014 et 2015 mais dont une bonne partie de la réalisation a été menée en avance de phase pour, justement, combler le creux de charge qui dévit depuis de longs mois.

Chantiers de l'Atlantique | Toute l'actualité des chantiers de Saint-Nazaire