Défense
De l’Atlantic à l’Atlantique 2 : 50 ans de patrouille maritime

Actualité

De l’Atlantic à l’Atlantique 2 : 50 ans de patrouille maritime

Défense

Sur la base d’aéronautique navale de Lann-Bihoué (Morbihan), où elles sont implantées, les flottilles 21F et 23F célèbrent ce vendredi le 50ème anniversaire des avions de patrouille maritime de la famille Atlantic/ Atlantique 2. En décembre 1965, la 21F fut la première à recevoir le Breguet 1150 Atlantic.

Premier grand projet de coopération au sein de l'OTAN

Au début des années 50, le besoin d’équiper les marines occidentales d’un nouvel appareil de lutte ASM à long rayon d’action appelé à succéder au Neptune se fait sérieusement sentir. La flotte soviétique, qui met en service des sous-marins à propulsion nucléaire, constitue en effet une menace mortelle. Le développement d’un avion capable de chasser ce type de bâtiment se révèle très complexe et extrêmement onéreux. C’est pourquoi les projets nationaux sont abandonnés au profit du programme Maritime Patrol Aircraft (MPA), réalisé en partenariat au sein de l’OTAN. Alors que de nombreux modèles sont proposés et que la compétition est très rude entre pays et industriels, le choix se porte finalement, le 21 octobre 1958, sur le projet français Breguet 1150. Toutefois, Britanniques, Américains et Canadiens se retirent rapidement, ne laissant finalement comme premiers clients que la France et l’Allemagne. Malgré tout, cet avion, réalisé par un consortium international, signe la naissance de la première coopération du genre avec la création de la Société Européenne de Construction du Breguet Atlantic (SECBAT). 

 

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française