Marine Marchande
De lourdes amendes requises pour deux pollutions en Méditerranée

Actualité

De lourdes amendes requises pour deux pollutions en Méditerranée

Marine Marchande

Mercredi, le tribunal de grande instance de Marseille examinait le cas de deux navires de commerce dont les commandants et armateurs sont poursuivis pour pollution maritime. Le vraquier italien Praiano a été pris en flagrant délit de rejet d'huile d'olive par l'avion de surveillance de la douane POLMAR en février 2005. 300.000 euros d'amende ont été requis, dont 200.000 euros contre le capitaine (180.000 euros à la charge de l'armateur napolitain) et 100.000 euros contre l'exploitant. La seconde affaire concerne le vraquier portugais Wine Trader, pour rejet d'hydrocarbures dans les eaux territoriales en mai 2003. Douze mois de prison avec sursis et 500 000 euros d'amendes ont été requis contre le capitaine du navire (480.000 euros sont à la charge de l'armateur libérien) et 150.000 euros contre l'exploitant.
Pour ces deux affaires, le jugement a été mis en délibéré au 28 mai.

Pollution en mer et accidents