Disp POPIN non abonne!
Vie Portuaire

Actualité

De nouveaux méthaniers brise-glaces à Montoir

Vie Portuaire

Alors que le second train de liquéfaction du terminal russe Yamal LNG a été mis en service cet été, en avance sur le calendrier, les méthaniers brise-glace en provenance de Sibérie continuent d’arriver à un rythme soutenu dans l’estuaire de la Loire. Pas moins de deux navires ont rallié la semaine dernière le terminal Elengy de Montoir-de-Bretagne, près de Saint-Nazaire, dont le nouveau Rudolf Samoylovich. C’est le sixième méthanier brise-glace du type ARC 7 et le second exploité par l’armement Teekey, qui avait pris livraison du premier, l’Eduard Toll, à l’automne 2017. Initialement, le Rudolf Samoylovich devait entrer en service en novembre mais, sur demande de Yamal LNG, sa livraison a été accélérée. Elle est intervenue dès la fin août.  

 

Le Rudolf Samoylovich quittant

Le Rudolf Samoylovich quittant Saint-Nazaire le 21 septembre (© MER ET MARINE)

 

Pour mémoire, une flotte de quinze ARC 7 a été commandée aux chantiers sud-coréens DSME pour servir Yamal. Ces unités de 299 mètres de long pour 50 mètres de large disposent d'une capacité de transport de 172.000 m3 de GNL. Leur coque est conçue pour permettre de naviguer dans une épaisseur de glace allant jusqu’à 2.5 mètres (certification pour 2.1 mètres), en utilisant notamment un mode brise–glace en marche arrière avec broyage de la glace par les hélices. Equipés de trois pods de 45 MW, les navires et leurs équipements de pont sont prévus pour résister à des températures descendant jusqu’à -52°C. 

Teekay va gérer six des méthaniers, MOL trois et Dynagas cinq, auxquels s’ajoutent le premier de la série, le Christophe de Margerie, directement exploité par le consortium opérant Yamal. Alors que dix ARC 7 doivent être opérationnels d’ici la fin de l’année, les cinq autres sont prévus pour entrer en flotte en 2019.

Après le début des livraisons de GNL vers les terminaux européens l’hiver dernier, une première cargaison a été acheminée cet été vers la Chine par le Vladimir Vladimir Rusanov, qui a emprunté le passage du nord-est en transitant via le détroit de Béring.

En Europe, le terminal de Montoir, qui tournait au ralenti ces dernières années, bénéficie d’un vrai regain d’activité grâce à Yamal, servant de hub de transbordement au gaz russe. Depuis janvier, une douzaine de cargaisons sont ainsi passées d’un méthanier brise-glace à un méthanier classique sur le site ligérien d’Elengy, qui a pris une position de leader européen sur ce marché.

 

Port de Nantes Saint-Nazaire Engie (ex-GDF Suez)