Divers
De nouvelles compétences pour l'Agence européenne de sécurité maritime

Actualité

De nouvelles compétences pour l'Agence européenne de sécurité maritime

Divers

 

Les compétences de l’Agence européenne de sécurité maritime vont être étendues. Le nouveau règlement, approuvé mardi par le Parlement européen, a élargi le rôle de l’organe central de la sécurité maritime dans l’Union européenne. L’Agence pourra désormais s'occuper de la pollution causée par les plateformes pétrolières et gazières, à condition que les Etats membres concernés lui en aient fait la demande. Jusqu'ici, l'Agence ne pouvait faire intervenir ses navires anti-pollution que dans les cas où la pollution émanait de bateaux. Ce règlement permettra également à l'Agence de participer à la lutte contre la piraterie en fournissant les données en sa possession. Elle jouera aussi un rôle dans la réduction de la bureaucratie pour les navires, en informant les autorités nationales des douanes des déplacements de bateaux grâce à SafeSeaNat, son système de surveillance du trafic maritime. Enfin, elle favorisera les échanges de bonnes pratiques entre marins, améliorant ainsi leur formation.
 
Opérationnelle depuis 2003, l'Agence européenne pour la sécurité maritime a été mise en place suite aux marées noires provoquées par le naufrage des pétroliers Erika en 1999 et Prestige en 2002. Elle est avant tout chargée d'apporter son assistance à la Commission européenne et aux Etats membres dans le domaine de la sécurité maritime.
 
Divers