Vie Portuaire
De nouvelles grues pour les terminaux nazairiens

Actualité

De nouvelles grues pour les terminaux nazairiens

Vie Portuaire

Trois imposantes grues Liebherr ont été débarquées jeudi 10 décembre au port de Saint-Nazaire. Ces outillages flambants neufs, produits en Allemagne, ont été convoyés depuis Rostock jusque dans l’estuaire de la Loire par le Combi Dock I, navire de transport de colis lourds, qui a effectué l’impressionnante manœuvre de débarquement à Montoir et dans les bassins nazairiens avec ses propres grues, travaillant en tandem.

 

(© MER ET MARINE)

(© MER ET MARINE)

 

 

(© NANTES SAINT-NAZAIRE PORT)

(© NANTES SAINT-NAZAIRE PORT)

(© MER ET MARINE)

(© MER ET MARINE)

 

L’une de ces grues va compléter l’outillage de Montoir Bulk Terminal (MBT), qui exploite le terminal agroalimentaire de Montoir-de-Bretagne. Le site manutentionne chaque année 200.000 tonnes de produits agroalimentaires, mais aussi 150.000 tonnes de matières énergétiques, 150.000 tonnes de matières premières pour les engrais, 300.000 tonnes de clincker et 100.000 tonnes de produits divers (sel de déneigement, tourbe et bentonite notamment). D'une capacité de levage de 150 tonnes et d'une portée maximale de 48 mètres, la nouvelle grue LPS 550 permettra de desservir les vraquiers de type Panamax. « 100 % électrique, elle est équipée d’un système de récupération d’énergie permettant de diminuer sa consommation. Cette grue est la troisième du même type acquise par MBT depuis 2012. Cet investissement correspond à la dernière phase du programme de rénovation des installations et modernisation des outillages du terminal débuté en 2012 pour un total de 21 millions d’euros », explique le Grand Port Maritime de Nantes Saint-Nazaire.

Ce dernier a fait l’acquisition des deux autres grues transportées par le Combi Dock I pour renouveler et développer l’outillage portuaire des bassins nazairiens. Cela, dans le cadre de la diversification des activités du site et le développement de filières industrielles comme celle des énergies marines renouvelables. Ces deux grues mobiles sur pneumatiques sont des types LHM 600 et LHM 550, avec des capacités de levage et portées respectives de 200 et 150 tonnes et de 56 et 54 mètres. Polyvalentes, elles pourront être déployées sur différents quais des terminaux nazairiens : quai de la forme Joubert, site d'assemblage des éoliennes en mer, et quai de la Prise d'Eau. Ces grues, souligne le GPMNSN, « sont particulièrement adaptées à la manutention de tout type de colis lourds et volumineux, notamment des composants d'éoliennes en mer. Elles seront mises à contribution pour les opérations de déchargement, retournement et chargement des tronçons de mats de 175 tonnes et des pales de 75 m, dans différentes configurations : en jumelage ou en tandem avec la grue de bord des navires poseurs ». Ces nouveaux outillages représentent un investissement de 8 millions d'euros porté par Nantes Saint-Nazaire Port. « Cette nouvelle étape vient compléter les aménagements réalisés pour soutenir le développement de la filière des énergies marines renouvelables sur le territoire estuarien. Nantes Saint-Nazaire Port a apporté des solutions industrielles, logistiques et foncières à travers la synergie de sites portuaires complémentaires. Depuis 2012, Nantes Saint-Nazaire Port a accueilli l'usine Général Electric (ex Alstom) sur le pôle industriel et logistique de Montoir, requalifié un site de 12 ha pour le transformer en site logistique de pré-assemblage des éoliennes, renforcé ses infrastructures de quais ou encore participé activement au dévoiement et l'élargissement du boulevard des Apprentis, afin de le dimensionner aux gabarits XXL ».

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

(© NANTES SAINT-NAZAIRE PORT)

(© NANTES SAINT-NAZAIRE PORT)

Port de Nantes Saint-Nazaire